Mercredi 22 October 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

« Trop de musulmans en France » : quand Sarkozy et Guéant ressuscitent l’esprit de Vichy

« Trop de musulmans en France » : quand Sarkozy et Guéant ressuscitent l’esprit de Vichy
fr
http://oumma.com/

Escalade. Lundi, le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, a estimé que « l’accroissement » du nombre de musulmans en France « pose problème ». Des propos similaires à ceux tenus en 2007 par Nicolas Sarkozy lors d’un échange privé avec des dirigeants européens.

Partagez :

Escalade. Lundi, le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, a estimé que « l’accroissement » du nombre de musulmans en France « pose problème ». Des propos similaires à ceux tenus en 2007 par Nicolas Sarkozy lors d’un échange privé avec des dirigeants européens.

« Je poursuis un double objectif : rappeler l’importance de la laïcité, sa réalité, ses conséquences, et décrisper les relations entre les différentes composantes de notre société. La volonté du président de la République est de protéger l’unité nationale » : novice en politique, Claude Guéant semble pourtant déjà maitriser le double langage. A contrario de ces paroles d’apaisement accordées au quotidien Ouest-France, le ministre n’a pas manqué de réaliser, lundi en déplacement à Nantes, un nouveau dérapage contrôlé en indiquant que « l’accroissement » du nombre de musulmans en France et « un certain nombre de leurs comportements posent problème ». S’il voulait accentuer -à la veille du débat sur la laïcité organisé par l’UMP- la « crispation » à l’encontre d’une communauté ou fracturer « l’unité nationale », le bras droit de Nicolas Sarkozy ne s’y prendrait pas autrement.

 

L’inquiétude à propos du « nombre croissant » de musulmans évoque directement la thèse d’un groupuscule d’extrême droite, méconnu mais de plus en plus influent : le Bloc Identitaire. Interrogé en décembre par Oumma lors des « Assises internationales sur l’islamisation », son président, Fabrice Robert, avait ainsi publié, en préalable de l’évènement, un communiqué dans lequel il s’interrogeait : « Et si notre problème n’était pas qu’il n’y a pas assez de mosquées en France, mais trop de musulmans ? ». Ce à quoi il nous donnait sa réponse en des termes sans équivoque : « A ce défi total, il faudra une réponse totale ».

Malgré son aspect marginal, ce militantisme idéologique des nouveaux réseaux de l’extrême droite semble gagner les esprits, du Front national à l’UMP en passant par l’Élysée. En novembre 2007, le correspondant de Libération à Bruxelles, Jean Quatremer, avait rapporté une stupéfiante anecdote, passée inaperçue, au sujet de Nicolas Sarkozy : « L’histoire se raconte dans les chancelleries européennes. Selon mes sources, le chef de l’Etat s’est lancé dans un monologue confus d’une vingtaine de minutes, "dans un langage très dur, très familier, choquant pour tout dire", contre le "trop grand nombre de musulmans présents en Europe " et leurs difficultés d’intégration. Il a aussi décrit de façon apocalyptique le "choc de civilisation" qui oppose les musulmans à l’occident ». Et Jean Quatremer de conclure : « Elles en ont, en tout cas, retiré la désagréable sensation que Sarkozy, non seulement avait un sérieux problème avec les musulmans, mais avait du mal à maîtriser ses nerfs. »

« Sarkozy, nous voilà » ?

Nicolas Sarkozy, un authentique islamophobe viscéral plutôt qu’un tacticien électoral surfant sur la peur des musulmans ? Son ancien conseiller à la diversité, Abderahmane Dahmane, paraît en tout cas ébranlé par son bref passage à l’Élysée : s’il réserve essentiellement ses critiques à l’endroit de Jean-François Copé, qualifié de « peste pour les musulmans », il n’a pas craint d’appeler ses coreligionnaires à porter une « étoile verte » pour dénoncer la stigmatisation en cours. Une outrance qui a fait flop : les Musulmans de 2011 ne sont certainement pas dans la situation des Juifs de 1942, même si des analogies ont déjà commencé à prendre forme. C’est le régime de Vichy qui, le premier, s’inquiéta du nombre de citoyens « israélites » sur le territoire au point de préconiser, au fur et à mesure, une réglementation spécifique qui allait aboutir à distinguer un « statut des Juifs ». De même que se développait dans l’entre-deux guerres une sorte d’ « antisémitisme primaire », il est dorénavant familier d’observer journalistes décomplexés et politiques en campagne électorale mettre en scène –et dramatiser- le « problème » musulman.

En 1946, dans son ouvrage de « Réflexions sur la question juive », Jean-Paul Sartre faisait une remarque qui semble toujours d’actualité : « Si un homme attribue tout ou partie des malheurs du pays et de ses propres malheurs à la présence d’éléments juifs dans la communauté, s’il propose de remédier à cet état de choses en privant les juifs de certains de leurs droits ou en les écartant de certaines fonctions économiques et sociales ou en les expulsant du territoire ou en les exterminant tous, on dit qu’il a des opinions antisémites. Ce mot d’opinion fait rêver... ».Qu’en est-il aujourd’hui de la banalisation de « l’opinion » islamophobe ? Le sénateur Robert Badinter a récemment donné, avec vigueur, une réponse éloquente. Après avoir fustigé la mise en place d’une « ghettoïsation morale des musulmans », l’homme dont le père fut déporté sous l’Occupation n’a pas hésité à faire un parallèle historique entre le sort des deux communautés. « Ça m’a ramené soixante ans en arrière quand il y avait des "Français d’origine juive". Qu’est-ce que c’est que ça, dans la République ? Assez, avec ça ! »

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
0 points

Salam,

Rien de nouveau...quand un pays a pour ministre de l’intérieur quelqu’un comme Guéant, ce pays court alors vers la déchéance.

La masse musulmane va encore se plaindre de ces mots, va encore faire sa victime...."oui ça ne se dit pas..bla bla blaaaaa".

Si Cet âne (que l’animal m’excuse) se permet de lancer ce genre de remarques c’est qu’ils sait que les musulmans ne pèsent pas bien lourd et qu’il ne risque rien. A force de se faire lécher les b***** par Dalil Boubakeur, Chelghoumi, Sifaoui et autres cafards...il se sent pousser des ailes et donc il matraquent sur les muz...c’est tellement facile.

La classe politique UMPS n’ose pas traiter les vrais problèmes du pays car elle est sous contrôle du cartel indurialo financier....donc elle essaie d’exister à travers les attaques contre les bougnoules que nous sommes...à nous de nous organiser et d’arrêter de voter UMPS...il faut se réveiller avant qu’il ne soit trop tard.

J’espère que Oumma ne va pas censurer mes commentaires.

Wa Salam

X
0 points

Pour Guéant, c’est pas clair, et c’est sans doute tactique : pour plaire à "un certain électorat" et aussi pour plaire à son patron.
Pour Sarkozy, comme pour Devedjian d’aileurs, c’est clair depuis longtemps qu’il y a un atavisme anti-musulman, lié à une histoire familiale mêlée au sort des Balkans pour l’un, et au sort de l’Arménie pour l’autre.

Dans le cas de Sarkozy, le lien historico-familial avec les luttes entre Chrétiens Orthodoxes et Turcs (soit en Hongrie, soit en Grèce) est clairement fantasmé plutôt que vécu, ce qui est cohérent avec le fait que Sarkozy, de toutes façons, fantasme son histoire familiale à très haute dose. Il est pas le seul dans la famille, son père est sans doute pire.

Dans le cas de Devedjian, le lien avec le génocide arménien est sans doute plus réel.

X
0 points

Dans le cas de Devedjian, le lien avec le génocide arménien est sans doute plus réel.

Quoi ! Des musulmans auraient donc génocidé des chrétiens ? Ils se repentent sans doute.

X
0 points

Bah voyons à quand les camps de concentration pour les musulmans ?

X
0 points

Monsieur Guéant serait-il le nouveau Papon de sinistre mémoire ?

Si cela se vérifiait , Drancy ne serait pas connu que par son innénarable Imam et son camp reprendrait du service.

Qui a dit que l’histoire ne repassait pas les plats. Ailleurs peut-être mais en France oui !

X
0 points

moi je dis tous ca va faire perdre la droite

X
0 points

A Orlando :

"Quoi ! Des musulmans auraient donc génocidé des chrétiens ? Ils se repentent sans doute."

Oh même avec toute la bonne volonté du monde les musulmans ne feront jamais aussi fort que vos grands parents par exemple : des millions de juifs et de tziganes envoyés dans les camps de concentration, avec la complicité active de la population !

Des millions d’africains et d’indiens d’amérique massacrés au nom de la conversion au christianisme.

Des millions de musulmans massacrés en Algérie, au Maroc et en Tunisie par la France !!!!

Non vraiment les musulmans ont encore de la marge !!!

PS : MAis on ne vous en pas, on sait que vous êtes le genre à toujours voir la paille dans l’oeil de votre voisin, aveugler par le tronc qu’il a dans votre oeil !!!

X
0 points

Nous ne devons pas pour autant négliger les angoisses, les peurs, la fragilité de certains de nos compatriotes. Il faut s’engager dans les associations d’aide aux personnes âgées, par exemple. J’ai constaté une réelle solidarité des musulmans envers leurs voisins âgés, seuls et souvent malades mais il faut aller plus loin.

X
0 points

Sarkozy et Guéant reçoivent des ordres de leurs maîtres !!!
Il ne pensent aucunement à l’interêt de la France...ils ne sont ici que pour obéir à des ordres bien dirigés contre l’Islam qui par sa présence en Europe dérange certains !!!!!
Le reste n’est que bla bla............

X
0 points

Oui continuons à diviser les Français et à les occuper avec ses débats stériles pendant que nous menons des guerres...(coloniales ?) En Afghanistan, en Lybie et en Cote d’ivoire !!!

A part cela nous sommes le pays des droits de l’homme et nous sommes pour la paix dans le monde !

X
0 points

Franc-tireur, je profite de votre intervention pour partager une réflexion que j’ai apprise de Bastiat.

La classe politique (au pouvoir ou pas), est constituée de gens, après tout, comme vous et moi. ("Humain, trop humain" disait Nietzsche). Pourtant, d’aucuns entretiennent cette illusion qui ne manque pas de paradoxe, que d’une part nous sommes suffisamment intelligents pour savoir qui désigner à la tête de l’Etat (suffrage universel) et en même temps, pas assez pour nous occuper de nous-mêmes !

===>

En France, le conseil constitutionnel comptabilise pas moins de 15 constitutions depuis 1789, pour une seule aux Usa (qques amendements, tout au plus !). La France a tjs aimé l’abstraction, les symboles, les valeurs, le flou (lol)...

En revanche, de l’autre côté de l’Atlantique, par exemple, ils ont été autrement plus concrets !

Jetez un oeil au préambule de la Constitution étatsunienne

« Nous, le Peuple des États-Unis, en vue de former une Union plus parfaite, d’établir la justice, de faire régner la paix intérieure, de pourvoir à la défense commune, de développer le bien-être général et d’assurer les bienfaits de la liberté à nous-mêmes et à notre postérité, nous décrétons et établissons cette Constitution pour les États-Unis d’Amérique. »

A titre comparatif, le préambule de la Constitution française du 4 novembre 1848 (IIème République) commençait par ces mots : « La France s’est constituée en République pour... appeler tous les citoyens à un degré toujours plus élevé de moralité, de lumière et de bien-être. ». En gros, laissez faire la République, ou peu importe quoi ou qui ( !)...la moralité, la lumière, le bien-être...suivront !

Il-lu-sion...and all is confusion

X
0 points

amazone a dit :
A Orlando :

"Quoi ! Des musulmans auraient donc génocidé des chrétiens ? Ils se repentent sans doute."

Oh même avec toute la bonne volonté du monde les musulmans ne feront jamais aussi fort que vos grands parents par exemple : des millions de juifs et de tziganes envoyés dans les camps de concentration, avec la complicité active de la population !

Des millions d’africains et d’indiens d’amérique massacrés au nom de la conversion au christianisme.

Des millions de musulmans massacrés en Algérie, au Maroc et en Tunisie par la France !!!!

Non vraiment les musulmans ont encore de la marge !!!

PS : MAis on ne vous en pas, on sait que vous êtes le genre à toujours voir la paille dans l’oeil de votre voisin, aveugler par le tronc qu’il a dans votre oeil !!!

En votre qualité de citoyenne française vous partagez l’entièreté de la responsabilité dont vous accablez les grand-parents d’Orlando.

C’est cela être citoyen à part entière d’un pays c’est s’approprier aussi son hHstoire en dehors de toute appartenance confessionnelle ou ethnique.

Quand je vous dis qu’il serait souhaitable que les musulmans apprennent la laïcité !

X
0 points

Candide, s’approprier l’Histoire est une chose, endosser la responsabilité des crimes commis par cette Histoire en est une autre. On peut être citoyen français et rejeter totalement les crimes commis en son nom.

C’est à vous à apprendre ce qu’est la laïcité, ça n’a rien à voir.

X
0 points

A Candide :

Mais j’assume les erreurs de ma patrie sans complexe.

Je les assume tellement que je ne pointe pas les erreurs des autres mais justement les miennes.

Et les miennes sont que nous avons allègrement contribué à la Shoah et au génocide des populations africaines ainsi qu’aux enfumades des Algeriens, Marocains et Tunisiens.

Etre citoyen Français ce n’est pas chercher la moindre faute de l’autre quand nous mênes n’avons pas de quoi pavoiser. Et c’est le cas concernant les génocides dont nous sommes responsables.

Alors vous voyez Candide, que j’ai bien intégré la notion de laicité, et tout cela dans le meilleur du monde possible, contrairement à vous semble t’il ?

X
0 points

Tout ce qui se passe a une drôle d’odeure de manipulation. Que cherche l’UMP ou plutôt certaisn dirigeants de l’UMP ? Au vu des résultat de Sarkozy, ils savent qu’il a bcp moins de chance de gagner, et en même temps les sondages n’arrêtent pas de diriger l’opinion vers le nouveau Elu comme par hazard c’est quelqu’un qui penses à son réveil à comment il peut faire mieux pour mieux aider ISRAEL : DSK. Alors pour renflouer les urnes du PS je ne vois pas comment les manipulateur de l’UMP peuvent faire ? Le match de 2012 est déjà vendu pour eux. Et comme disait un certain Alain soral, le but est qu’au 2eme tour il y’aura Marine lepen contre DSK, et que le scénario du vote utile se répète.
Votant Dominique Devillepin, l’unique personne respectable de part son discoure, sa stratégie, et son respect au musulmans. D’ici je vous appelle à le rejoindre, à rejoindre sont club, organisant nous mes frères et soeurs et soutenant cet homme qui a dit non à la guerre d’Irak, qui était le premier et je crois le seul politique à critiquer Israel lros de l’attaque de Gaza. Je ne suis ni adhérant de quelqu’un qui fait de lapolitique, mais je me sens blessé en tant que musulman de France.

X
0 points

Amazone, ne jouez pas au concours du pire massacreur.

Pour trois raisons :

La première est que nous sommes tous des enfants de massacreurs, les peuples actuels sont les vainqueurs d’une longue, tortueuse et sanglante compétition qui a jalonné l’histoire de l’humanité. Nul n’en est exempt.

La seconde est que la l’importance et "l’efficacité" des massacres sont une question de moyens, d’opportunité, de démographie, et de niveau de récupération idéologique omniprésente dans l’humanité.

La troisième est que nul n’est responsable des agissements des générations qui l’ont précédé.

X
0 points

Candide vous avez l’art et la manière de mélanger tout et n’importe quoi ; vous confondez chauvinisme, nationalisme et laicité !!!!

C’est peu grave non, pour quelqu’un qui veut donner des leçons sur la civilisation française, vous aussi vous avez surement lu "Zadig et Voltaire" ?

X
0 points

Candide vous avez l’art et la manière de mélanger tout et n’importe quoi ; vous confondez chauvinisme, nationalisme et laicité !!!!

C’est peu grave non, pour quelqu’un qui veut donner des leçons sur la civilisation française, vous aussi vous avez surement lu "Zadig et Voltaire" ?

X
0 points

Inscrivons nous massivement sur les listes electorales,votons massivement contre l’UMPFN,et nettoyons la France de ce cancer populiste,raciste,et facisant !

X
0 points

amazone a dit :
A Candide :

Mais j’assume les erreurs de ma patrie sans complexe.
Je les assume tellement que je ne pointe pas les erreurs des autres mais justement les miennes.
Et les miennes sont que nous avons allègrement contribué à la Shoah et au génocide des populations africaines ainsi qu’aux enfumades des Algeriens, Marocains et Tunisiens.

Etre citoyen Français ce n’est pas chercher la moindre faute de l’autre quand nous mênes n’avons pas de quoi pavoiser. Et c’est le cas concernant les génocides dont nous sommes responsables.

Alors vous voyez Candide, que j’ai bien intégré la notion de laicité, et tout cela dans le meilleur du monde possible, contrairement à vous semble t’il ?

Je vous conseille vivement de revoir la notion de génocide afin de ne pas en user à torts et à travers.
Et cessez d’avoir une citoyenneté à géométrie variable.

Lorsque vous répondez à Orlando vous mettez clairement en opposition musulman et Français.

amazone a dit : A Orlando :

"Quoi ! Des musulmans auraient donc génocidé des chrétiens ? Ils se repentent sans doute."

Oh même avec toute la bonne volonté du monde les musulmans ne feront jamais aussi fort que vos grands parents par exemple : des millions de juifs et de tziganes envoyés dans les camps de concentration, avec la complicité active de la population !

Ce qui tendrait à dire que l’on ne peut pas être musulman et français.
Ou que les musulmans de France n’ont pas à endosser cette responsabilité là ? C’est ce que l’on peut appeler une citoyenneté à géométrie variable

Des millions d’africains et d’indiens d’amérique massacrés au nom de la conversion au christianisme.

La colonisation de l’Afrique centrale date de la fin du XIXème siècle, donc après l’abolition de l’esclavage et la plus grande part après la loi de 1905 qui séparait clairement le pouvoir politique et religieux. Les missionnaires catholiques ont donc agit pour leur propre compte et je ne crois pas qu’ils aient massacrés des millions de personnes ? Vous avez sans doute des références à me soumettre.

Des millions de musulmans massacrés en Algérie, au Maroc et en Tunisie par la France !!!!
Non vraiment les musulmans ont encore de la marge !!!


Vous avez sûrement là encore des sources que je n’ai pas. Vous avancez tout et n’importe quoi pourvu que cela marque les esprits et enfonce un peu plus le pays dont vous êtes citoyenne.
Pays dont les heures sombres, dont il faut avoir honte, sont largement compensées par les heures glorieuses dont on peut être fiers. Un détail, mes grands-parents sont italiens, dois-je, pendant qu’on y est, endossez en raison de ma filiation le mussolinisme et son alliance maudite avec le régime allemand ?

X
0 points

Candide, savez-vous ce que veux dire être responsable ?. Non, nous ne sommes pas responsables des crimes commis par la France !. La citoyenneté n’implique pas que l’on doit d’accord avec tout. Vraiment, vous dites n’importe quoi !.

X
0 points

A Candide :

Belle tentative de discrédibilisation mais malheureusement totalement ratée.

"Lorsque vous répondez à Orlando vous mettez clairement en opposition musulman et Français."

Oui je mets en oppositon musulman et français quand Orlando parle du monde musulman ! Jamais quand il s’agit de Français musulmans ! Ne mélangez pas tout et surtout ne nous prenons pas pour le centre du monde, il existe d’autres pays en dehors de la France où vivent aussi des musulmans !

"Les missionnaires catholiques ont donc agit pour leur propre compte et je ne crois pas qu’ils aient massacrés des millions de personnes ? Vous avez sans doute des références à me soumettre. "

Je vous renvoi à un superbe livre "Zoo humain" Vous y verra comment, photos à l’appui nous avons transporté notre oeuvre salvatrice dans les contrées lointaines africaines, et montré souvent le visage pas trés reluisant de notre Grande civilisation Chrétienne.

Et ce n’était pas des cas isolés, mais une politique sciemment orchéstrée !

Merci Candide, de m’expliquer ce qu’est être citoyen français aprés m’avoir expliqué ce qu’est la laicité.

Laissez moi vous donnez ma vision de qu’est être citoyen Français.

C’est assumer son passé pour ne plus jamais reproduire les mêmes erreurs.

C’est être reconnaissants vis à vis de ceux qui ont fait la grandeur de notre pays quelque soit leur couleur, leur religion ou leur pays de naissance qu’il soit ouvrier ou tirailleur sénégalais, écrivain ou poète.

C’est accepter les enfants de ceux que nous avons spoliés et tenus sous notre joug durant plus d’un siècle sans leur envoyer en permanence au visage, l’origine de leurs parents, comme si cela était une tare.

C’est arrêter de donner des leçons de droits de l’homme au monde alors que nous sommes les premiers à les bafouer ici et ailleurs.

C’est reconnaitre ses fautes et ne pas tenter en permanence de cacher le soleil avec un tamis.

C’est être les dignes héritiers de ceux qui ont fait entrer la France dans le siécle des lumières ET NON la précipiter vers le gouffre des ténébres en stigmatisant nos concitoyens au prétexte qu’ils ne prient pas comme nous, qu’ils ne mangent pas comme nous ou qu’ils ne s’habillent pas comme nous.

C’est être humaniste comme nous l’avons appris à l’école de la République.

C’est mettre, tous les jours en pratique ce qui est écrit sur les frontons de nos mairies : liberté, égalité et Fraternité. Que ce ne soit pas seulement des mots mais que cela se concrétise en acte.

Etre français c’est aussi mettre en exergue non pas nos différences mais nos ressemblances.

Etre Français c’est aussi et surtout garder au fond de nous l’héritage, que nous revenquons sans cesse, que l’on soit athée, chrétien, juif ou musulman :

L’AMOUR DE SON PROCHAIN

X
0 points

Excellent article Mr.Hicham Hamza !

Merci beaucoup !

A faire circuler,avec votre permission

X
0 points

Amazone, votre vision de ce que devrait être un citoyen français est une vision d’un certain humanisme qui se réfère à un morale spécifique. Et je comprends le sens que vous y donnez sans le partager.

Toutefois, la notion de citoyenneté n’est pas de ce ressort, c’est une notion civique d’appartenance à une nation.

Ainsi, la reconnaissance des "fautes" à laquelle vous faites allusion ne peut être en aucun cas être une composante de la citoyenneté. Le citoyen ne peut juridiquement et personnellement être responsable de l’Histoire de son pays (si tant est que ce fut celui de ces ancêtres au moment des "fautes"). C’est à cette condition fondamentale qu’il peut faire de l’Histoire d’un pays l’Histoire de "son" pays.

Sinon la notion de culpabilité ou de responsabilité transgénérationnelle, qui est inacceptable dans un état de droit, ne pourrait être "assumée" que par les descendants des fauteurs ! Inutile de dire que dans un pays d’immigration constante, cela ne concernerait qu’une partie d’autant plus faible de la population que l’on fait appel à des événements de plus en plus anciens.

Croyez bien que je n’ergote pas sur un point secondaire, mais je souligne un des éléments fondamentaux de droit dans un état de droit.

Une nation peut éventuellement reconnaître des erreurs du passé, mais certainement pas ses citoyens. Et je dis "éventuellement" car cela fait appel à une notion de responsabilité collective de la nation pour des faits passés qui est très contestable.

X
0 points

Amazone, ma citoyenneté française m’oblige à accepter que l’assassin de mon père (un français d’algérie, civil, dont je connais le nom) ait été amnistié par la Justice française au lendemain de la Guerre d’Algérie.

J’étais enfant. L’Etat français ne me reconnaît pas comme victime. Fraudrait-il que je porte la responsabilité de cet assassinat perpétré contre mon propre père ?.

Salam âla kulli hal.

X
0 points

Question mark a dit :

J’aurais répondu exactement dans ce sens si la modération me l’avait autorisée.

Merci donc Q.Mark de l’avoir fait pour moi.

Mais je crains fort que votre argumentaire, aussi raisonnable soit-il, atteigne son but !

X
0 points

A Question mark :

"Le citoyen ne peut juridiquement et personnellement être responsable de l’Histoire de son pays (si tant est que ce fut celui de ces ancêtres au moment des "fautes")."

Je suis d’accord avec vous en effet, mais je n’ai jamais parlé de responsabilité juridique ou personnel du citoyen face à l’histoire de son pays.

Je parle d’assumer son Histoire. Ce qui est totalement différent.

Un citoyen s’inscrit dans une Histoire, dans une nation et dans une culture, il est rattaché à tous ces éléments.
C’est cela même qui fait la notion de citoyenneté.

Vous ne pouvez en tant que citoyen vous approprier la grandeur de votre nation et rejeter ses erreurs, ses egarements ou les pages sombres de son histoire.

Vous ne pouvez d’un côté vous dire héritier des siécles des lumières et renier totalement le passé colonial qui lui aussi est un héritage.

En tant que citoyen vous appartenez à une nation mais vous faites aussi cette nation. L’un et l’autre sont imbriqués et indissociables n’est ce pas ?

X
0 points

A Candide :

"Mais je crains fort que votre argumentaire, aussi raisonnable soit-il, atteigne son but !"

Vous avez parfois de bonne idée et des questions intelligentes dommage que vous gachiez tout cela en entrant dans un débat avec un esprit belliqueux, amputant à vos contradicteurs des intentions, qu’ils n’ont pas (surement le reflet de votre inconscient).

A Lola :

"J’étais enfant. L’Etat français ne me reconnaît pas comme victime. Fraudrait-il que je porte la responsabilité de cet assassinat perpétré contre mon propre père ?."

Relisez mon intervention précédente, avec un esprit ouvert, et non pas braqué. Je ne parlai pas responsabilité j’écrivais :

"C’est assumer son passé pour ne plus jamais reproduire les mêmes erreurs."

Vosu demandez :"Fraudrait-il que je porte la responsabilité de cet assassinat perpétré contre mon propre père ?."
Non, que vous assumiez seulement cet héritage, qui fait de vous ce que vous êtes et que vous ne reproduisiez pas ce qui justement vous a fait souffrir. !

X
0 points

Hicham Hamza a parfaitement raison !
Il s’agit d’appeler un chat, un chat et de dénoncer l’esprit ! de Vichy.

Il est certes possible de parler de victimisation pathologique, liée à une économie en crise mais cela n’empêche pas de voir clair et de dénoncer une idéologie fasciste qui se pose clairement contre l’islamisation de l’Europe. L’État laïc serait une armée opposée aux musulmans !

Les références du journaliste sont de gauche. J-P. Sartre et Robert Badinter. Elles ne parlent pas moins de notre histoire récente :

" En 1946, dans son ouvrage de « Réflexions sur la question juive », Jean-Paul Sartre faisait une remarque qui semble toujours d’actualité : « Si un homme attribue tout ou partie des malheurs du pays et de ses propres malheurs à la présence d’éléments juifs dans la communauté, s’il propose de remédier à cet état de choses en privant les juifs de certains de leurs droits ou en les écartant de certaines fonctions économiques et sociales ou en les expulsant du territoire ou en les exterminant tous, on dit qu’il a des opinions antisémites. Ce mot d’opinion fait rêver... ».Qu’en est-il aujourd’hui de la banalisation de « l’opinion » islamophobe ? Le sénateur Robert Badinter a récemment donné, avec vigueur, une réponse éloquente. Après avoir fustigé la mise en place d’une « ghettoïsation morale des musulmans », l’homme dont le père fut déporté sous l’Occupation n’a pas hésité à faire un parallèle historique entre le sort des deux communautés. « Ça m’a ramené soixante ans en arrière quand il y avait des "Français d’origine juive". Qu’est-ce que c’est que ça, dans la République ? Assez, avec ça ! »

Il est sain de dire "Assez", plus sain encore de lutter moins contre l’islamophobie que contre le fascisme, toujours renaissant. Les musulmans doivent en prendre conscience politiquement !

X
0 points

C’est avez raison amazone , veuillez m’excuser. En fait, c’est Question Mark qui, dans la réponse qu’il vous adresse, interprète faussement ce que vous écrivez par ces phrases : " la reconnaissance des "fautes" à laquelle vous faites allusion " et " la notion de culpabilité ou de responsabilité transgénérationnelle" ... .

Question Mark vous répond aussi : "Amazone, votre vision de ce que devrait être un citoyen français est une vision d’un certain humanisme qui se réfère à un morale spécifique. Et je comprends le sens que vous y donnez sans le partager.

Si la citoyenneté se rapporte à la Nation, elle doit s’exercer dans le respect des principes qui la fondent.