En Norvège, la première femme policière voilée

Le gouvernement norvégien a accepté de modifier la loi uniforme de police pour y inclure le hijab. Une déci

samedi 7 février 2009

Le gouvernement norvégien a accepté de modifier la loi uniforme de police pour y inclure le hijab. Une décision saluée par la communauté musulmane scandinave. Keltoum Hasnaoui, une jeune femme musulmane norvégienne, âgée de 23 ans et d’origine algérienne, a adressé une pétition au ministère de la Justice, pour demander à servir dans les forces de police, avec son hijab. « Après avis de la Direction de la police, il a été décidé que les règles relatives à l’uniforme de la police sera modifiée pour permettre le port du foulard religieux avec l’uniforme », a indiqué le ministère, dans un communiqué. Ingelin Killengree, directeur du Conseil national de la police indique que cette décision entre dans le cadre des efforts visant à recruter plus de personnel dans la communauté musulmane. « Nous pensons qu’il est nécessaire de recruter à grande échelle et de développer une force de police qui reflète toutes les classes dans la société, indépendamment des croyances et de l’origine ethnique ».

Plusieurs pays européens, dont la Suède et la Grande-Bretagne, permettent déjà aux femmes policiers de porter le hijab. La communauté musulmane norvégienne est estimée à 150.000 habitants sur une population totale de plus de quatre millions et demi. La majorité est originaire du Pakistan, de la Somalie, de l’Irak et du Maghreb.

Publicité

commentaires