Samedi 23 August 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

USA : l’affiche honteuse d’un centre commercial bouleverse la communauté musulmane de Houston

USA : l’affiche honteuse d’un centre commercial bouleverse la communauté musulmane de Houston
fr
http://oumma.com/sites/default/files/affiche_houston.jpg

Partagez :

Les familles musulmanes habituées à faire leurs emplettes dans un centre commercial de Houston, au Texas, n’en ont pas cru pas leurs yeux cette semaine, à la vue d’un panneau effarant qui, en guise de bienvenue, leur interdisait brutalement de ne pas se garer sur le parking réservé à la clientèle.

"Les musulmans ne doivent pas se garer dans le centre commercial Westview, sinon les voitures seront remorquées." Rappelant les heures sombres de la ségrégation et d’autres sinistres injonctions dans la même veine, cette affiche discriminatoire l’affichait très mal et de manière très inattendue, provoquant stupeur et indignation chez les ménagères et fidèles clients musulmans de la grande surface qui en ont abandonné les caddies dans leur rangement.

"Je suis extrêmement choqué parce que nous vivons dans une société qui est censée être tolérante, et c'est ce que nous prêchons tous", a déclaré Yara Aboshady au micro de CNN.

Est-ce la proximité de la mosquée locale qui a inspiré au responsable du centre commercial, muré dans un silence qui en dit long, cette sommation qui fait froid dans le dos ? Pour l’heure, les non-dits sont assourdissants du côté des concepteurs de l’affiche qui usent et abusent de tous les faux-fuyants pour éviter de rendre des comptes, faisant pression sur leurs employés pour ne rien divulguer à la presse. Seul un ouvrier téméraire a affirmé avoir vu le propriétaire du supermarché, Steve Kwon, jouer les colleurs d'affiches.

Niant tout en bloc, hormis la présence de ces panneaux honteux qu’il a finalement retirés, Steve Kwon n’avouera pas ce qui l’a poussé à signer et à exposer ces affiches d’un autre âge, dégoulinant de haine refoulée… Quant à la communauté musulmane taraudée par les vraies motivations qui ont animé le directeur de leur supermarché favori, la blessure est à vif, certains jurant de ne plus y revenir.

Publicité Oumma.com