in

Zemmour débarqué de RTL

Les petits matins de RTL sans Zemmour pour enflammer les consciences, Zemmour que l’on met sur une voie de garage pour mieux lui montrer la sortie, la nouvelle fait l’effet d’une petite bombe dans et hors la médiasphère, et que l’on ne vienne pas nous dire, à l’instar de Marine Le Pen (ô stupeur !), que la liberté d’expression est en danger parce que l’un de ses plus vénéneux rhéteurs se voit privé de micro !

Selon Renaud Revel, journaliste médias de l’Express, le polémiste ne «sera plus à l’antenne, le matin, en septembre», en précisant sur son blog que la décision de suspendre sa chronique remonterait avant le fameux billet d’humeur contre la garde des Sceaux. « Voilà plusieurs semaines que la décision de suspendre la chronique matinale du journaliste avait été prise, l’intéressé étant jugé clivant et partisan », écrit-il, avant d’ajouter que la station lui aurait proposé d’intervenir le week-end, soit un pis-aller très révélateur. De là à penser que son haro sur Christine Taubira a dû sceller son sort, RTL pouvant difficilement assumer des propos aussi inqualifiables, et ce même au nom de Voltaire…

Le départ de Zemmour aura beau être enjolivé, toujours est-il que RTL lui coupe purement et simplement le sifflet pour des  réveils plus sereins, encore faut-il l'espérer. Le tribun, provisoirement sans tribune radiophonique, serait bien avisé de méditer sur le bon usage de la liberté de tout dire, ainsi que sur le sens profond de la nostalgie, française ou non, qui comme la décrivait magnifiquement Victor Hugo est « le bonheur d’être triste », et non l’amertume d’une francité fiévreuse, qui attise le pire en l’homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Algérie: la terreur des gangs

Le film de BHL sur la Libye fait un bide