in

Une journaliste d’I-Télé, cible du racisme frontiste, en plein meeting de Marine Le Pen

L’air est toujours aussi irrespirable quand le FN dresse ses tréteaux dans la France profonde pour haranguer le bon peuple. Nassira El Moaddem, journaliste d’I-télé, envoyée spéciale à Brachay, un hameau de 58 âmes situé dans la Haute-Marne, tout entier acquis à la « Révolution Bleu Marine », a pu hélas constater que la légendaire hostilité des partisans du frontisme envers ceux, qui comme elle, ont le visage un peu trop typé, n’était pas surfaite…

Couvrant le meeting de rentrée de la tonitruante Marine Le Pen, qui se rêve déjà en Premier ministre d’un gouvernement de cohabitation, Nassira El Moaddem a entendu très distinctement la pique raciste que n’aurait pas reniée Jean-Marie Le Pen, lancée par un homme qui se trouvait derrière elle, alors qu’elle était sur le point de passer à l’antenne.

"Qu'est-ce qu'elle raconte la journaliste du Maghreb ?", a lâché l’inconnu de manière décomplexée en espérant piquer au vif la journaliste française, spécialiste des questions économiques, et sortie de l'ESJ Lille avec son diplôme en poche. Une petite phrase révélatrice de l’état d’esprit fiévreux qui anime la base du FN et qui fissure l’image policée et respectable que Marine Le Pen tente d’incarner, même si elle-même est souvent reprise par de vieux réflexes cyniques et orduriers issus de l’atavisme familial. Bon sang ne saurait mentir !

Ni une ni deux, Nassira El Moaddem, la journaliste en prise directe avec la réalité, a mis en ligne sur son compte Twitter l’insulte proférée à son encontre pour témoigner de la survivance de la grande tradition lepéniste en la matière.

Cette phrase, guère anodine, n’a pas laissé indifférents les twittos, pour la plupart indignés, le bémol venant d’une minorité qui lui a reproché de céder à la victimisation. Une accusation aussi facile que l’est le racisme ordinaire pour discréditer celui ou celle qui en est la victime de prédilection.

Nassira El Moaddem @NassiraELM

"Qu'est ce q'elle raconte la journaliste du Maghreb?". Petite parole tres sympat pdt repetition de mon direct pr @itele #FN #Bisous #Brachay

jojo @_Jojo_K

@NassiraELM @itele ça y'est les pleurnicheries commencent…Bientôt le plateau du Grand Journal, puis Petit Journal? Et après la Légion d'H?

Nassira El Moaddem @NassiraELM

Suivre

@_Jojo_K @itele Aucune pleurnicherie. Une réalité partagée du travail sur place. Ni plus, ni moins.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas de bière sur la photo pour les joueurs musulmans du Bayern Munich

Des imams britanniques émettent une fatwa contre les “djihadistes” de l’Etat Islamique