in ,

Une famille musulmane de Jordanie a veillé sur une église pendant 80 ans

Il n’y a guère que 30 kilomètres qui séparent la capitale de Jordanie, Amman, de la célèbre ville des Mosaïques, Madaba, et d’un sentier vieux de 5 000 ans, la Route des Rois, qui permet de relier les deux dans une fabuleuse traversée du temps. Tout au bout, le dépaysement y est spectaculaire, recelant des trésors de mosaïques byzantines et omeyyades qui font de l’illustre cité antique de Madaba un enchantement pour les yeux.

C’est tout près de ce site exceptionnel qu’en 1932, une belle histoire à la croisée des religions a eu pour cadre le village de Khirbat Al Mukhayyat. En effet, pendant  plus de 80 ans, une famille musulmane a veillé sur les vestiges de l’église de Saint Lo et Saint Procope, après qu’une mosaïque datant de l’Antiquité a été décelée à l’intérieur de sa maison.

Le narrateur de ce récit extraordinaire, qui a passionné et ému les prêtres franciscains de l’époque, alors engagés dans de grandes fouilles archéologiques dans la région, n’est autre qu’Abdullah, le fils aîné de la famille Eigittat, dont la mère avait vu juste en croyant discerner une ornementation chrétienne sous le plancher de sa cuisine.

Publicité

 

Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Islam – Pensée novatrice et Ijtihad face aux défis du XXIe siècle

Quelle VIe République ?