in

Une Egyptienne se rebiffe contre son harceleur, la vidéo devient virale

Déterminées à ne plus subir le véritable fléau du harcèlement sexuel qui sévit dans l’espace public, les femmes égyptiennes, voilées et non voilées, sortent du rôle de victimes dans lequel elles sont cantonnées – certaines progressivement, d’autres de manière plus fracassante – pour se dresser contre ce qui est communément qualifié de « onzième plaie » nationale.

Avec une force et une témérité insoupçonnées, il n’est plus rare que des citoyennes ordinaires fassent passer un sale quart d’heure à leurs agresseurs tout déconfits, qui ne s’attendaient pas à pareille adversité, à l’instar de cette mère de famille dont la résistance farouche opposée à un chauffeur de taxi, excessivement entreprenant, a suscité une grande effervescence sur les réseaux sociaux.

Capturée sur le vif, la scène dans laquelle la victime se rebiffe contre son harceleur aux mains baladeuses, sans jamais apparaître à l’image, criant, se débattant et le giflant, tout en l’obligeant à lui remettre les clés de son véhicule et à se rendre au poste de police le plus proche pour avouer son crime, est devenue virale. (voir ci-dessous)

Si sa proie toute désignée, ou du moins ce qu’il prenait comme telle, est restée dans l’ombre, lui, en revanche, a été mis en pleine lumière, semblant quelque peu dépassé par la tournure inattendue des événements, voire même tout penaud. Ce chauffeur de taxi pris en flagrant délit de harcèlement sexuel s’est confondu en excuses, assurant l’avoir « touchée par erreur »… Une piètre excuse qui, loin de calmer les choses, a eu le don d’irriter au plus haut point sa cliente outragée.

Publicité

Partagée par des milliers d’internautes égyptiens, femmes et hommes, qui ont majoritairement salué la réaction combative de cette mère de famille, estimant qu’il n’y a « aucune excuse pour le harcèlement sexuel », la vidéo a eu toutefois des détracteurs. Ces derniers ont blâmé la victime pour avoir pris place sur le siège passager, à côté du conducteur, en d’autres termes de l’avoir bien cherché…

Toujours est-il que le sentiment qui a prédominé en Egypte, à la vue de ce renversement spectaculaire des rôles, est empreint d’admiration pour cette citoyenne ordinaire à laquelle nombre de femmes se sont identifiées.

سواق تاكسي متحرش البنت هزقته و ضربته بالاقلام علي وشه بعدين خدته علي القسم عملتله محضر

Publicité

Publiée par Rojer Maged sur lundi 30 avril 2018

Publicité

3 commentaires

Laissez un commentaire
  1. الله ينور عليك ستات مصر . مش محتاجين قانون يحدد عدد الزوجات: الواحدة بأربعة و أكثر.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

La date du Ramadan sera annoncée mardi 15 mai 2018

Le Maroc a rompu ses relations diplomatiques avec l’Iran