in

Une cantatrice chinoise chante “Al Qods” en hommage à Fairuz

L’hommage lyrique est tout à la fois beau, émouvant, et saisissant, car la cantatrice est chinoise et entonne en arabe l’une des plus anciennes et mémorables odes musicales de la cultissime Fairuz, intitulée “Zahrat Al Madaen”, “Flower of the Cities” (Jerusalem).

Une parenthèse enchanteresse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pascal Boniface : « Ces intellectuels faussaires cherchent aussi à faire taire les autres »

Irak : les “bébés monstres” interpellent sur les armes américaines en Irak