in

Un tract anti-musulmans lance les municipales à Roubaix

Il est étonnant de constater combien certains déçus de la politique, soi-disant non encartés et affranchis de toute tutelle, reprennent à leur compte les rhétoriques nauséeuses et braconnent sur les terres du populisme de droite pour conquérir les suffrages lors des prochaines municipales.

A croire que ce n’est qu’en alimentant les préjugés islamophobes que l’on caresse les électeurs dans le sens du poil et non pas en promettant des lendemains économiques qui chantent ! Il faut dire que sortir la France du marasme est un défi de taille autrement plus hasardeux que stigmatiser les musulmans… 

Donnera-t-elle le « la » de la campagne municipale dans la bonne ville de Roubaix ? En tout cas, la liste très présomptueuse « Roubaix 2014, ultime espoir », issue de la société civile, vient de donner le ton de sa propre campagne, qui pour être placée sous la couleur du désenchantement politico-social n'en a pas moins fait de l’islam son fonds de commerce, sans subtilité et sans grande imagination. On pouvait s’attendre à mieux de la part de citoyens qui se disent revenus de la politique, de sa duplicité et de ses échecs, plutôt qu’à ce déjà-vu qui discrédite ceux qui en usent et en abusent.

Sous l’intitulé« Vivre ensemble : parfois des dessins parlent mieux que des discours », les dépités de Roubaix, qui lorgnent sur l’Hôtel de Ville, ont publié un tract grossièrement caricatural qui ferait presque regretter les longs discours… 

Illustrant une femme voilée aux côtés de son époux en kamis, le visuel place le couple musulman face à un choix qui transpire le racisme : d'un côté, « le communautarisme, l'obscurantisme », représentés par des femmes en niqab et accompagnés de la mention « Non ! » De l'autre, « l'ouverture et l'apaisement »incarnés par des femmes de diverses origines, avec une réponse simpliste : « Oui ! » 

Histoire d’enfoncer le clou, le tract, moralisateur et condescendant à souhait, interroge avec une fausse ingénuité : "Pourquoi provoquer la République française ? Ce comportement nous fait mal", avant de montrer le droit chemin aux musulmanes, véritables brebis égarées: "Soyez des femmes pleines de couleur. Nous avons besoin de tous les humanistes, et en particulier des femmes pour refuser de déshumaniser l'être humain, l'expression du visage permet de partager une émotion, un sourire."

"Nous ne sommes pas des politiciens prêts à cacher nos sentiments pour obtenir par tous les moyens des voix", s’est exclamé, droit dans ses bottes, Philippe Delanoy, le chef de file des insatisfaits de Roubaix, au quotidien La Voix du Nord.

"Alors en écoutant les confidences des musulmans et musulmanes ulcérés de l'image que l'on donne de leur religion, nous avons voulu libérer leur parole et dire que nous étions à leur côté pour qu'ils et elles osent s'exprimer comme ils et elles l'entendent", a poursuivi ce grand libérateur de pacotille, avant, cerise sur le gâteau, d’exhorter les musulmanes à se dévoiler : "La religion est une affaire de coeur. Les femmes musulmanes devraient toutes enlever le voile pour faire barrage au FN ." 

C’est du grand art ou plutôt une vaste Tartufferie de plus, et quelle cruelle déception de la part d'une liste qui se défend de tout calcul politicien et qui risque fort de ne pas faire illusion bien longtemps, à l’image de cette classe politique dont elle prétend se démarquer avec force !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mort du criminel de guerre Ariel Sharon

Débat chez Taddeï: faut-il interdire les spectacles de Dieudonné?(vidéo)