in

Un spécialiste du renseignement veut beaucoup plus de jeunes de “culture arabo-musulmane “dans les services de renseignement français

Rémi Kauffer, écrivain et spécialiste du renseignement, analyse les raisons pour lesquelles le projet des attentats du 13 novembre a échappé aux services de renseignement français. En France, "on a des bureaucraties énormes qui écrasent un peu les gens sur le terrain", a-t-il expliqué, ajoutant qu'il faudrait recruter dans les services de renseignement "beaucoup plus de jeunes de culture arabo-musulmane."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Après l’attentat

Une Bruxelloise voilée, renversée sur la route, a-t-elle été victime d’un acte criminel ?