in

Un marié refuse de se convertir “pour de faux” à l’islam

Frédéric Gilbert, journaliste de profession projetait de se marier avec Hind, Marocaine, à la Mairie d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), qui lui demande un “certificat de coutume”, document exigé lorsqu’un des deux mariés est étranger. Il se rend alors au Consulat du Maroc qui lui signifie que pour obtenir ce papier, il lui faut se convertir a l’islam. Bien que respectueux des croyances de sa future épouse, Frédéric revendique son athéisme, et refuse de se convertir “pour de faux” à l’islam.

Frédéric Gilbert consulte le Code civil, où “il n’est stipulé nulle part que ce certificat est obligatoire” a-t-il déclaré au Parisien. Il saisit alors le Procureur de la République qui lui donnera raison dans une décision rendue le 30 décembre. Le mariage aura finalement lieu le 14 janvier, même si pour le Maroc, cette union ne sera pas reconnue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Après 10 ans de silence, un ex-agent de la CIA témoigne sur le 11 septembre

La présence des musulmans en France