in

Un imam de Berne nommé “Suisse de l’année”

En cette fin d’année, riche en bonnes résolutions et propice aux couronnes de laurier, un imam suisse, officiant à Berne, s’est vu attribuer le titre honorifique de « Suisse de l’année » par l’hebdomadaire SonntagsZeitung, intarissable d’éloges à son sujet.

Loué pour son courage et son ouverture d’esprit, Mustafa Memeti (à gauche sur la photo), à la fois guide spirituel de l’association musulmane locale et président de l’association islamique albanaise, est indéniablement l’homme du jour dans ce canton helvète réputé pour son bilinguisme franco-allemand, chacun s’accordant à voir en lui un ardent défenseur de la tolérance religieuse, oeuvrant en paroles et en actes en faveur de l’intégration réussie de ses coreligionnaires.

Son engagement, chevillé au corps, a forcé le respect de l’ensemble de ses concitoyens, d’autant plus qu’il s’est heurté de plein fouet aux débats passionnels liés à la présence musulmane, et à leurs inéluctables raccourcis dévastateurs entre islam et terrorisme, qui n’ont cessé d'enflammer les verts alpages tout au long de 2014.

"Les rapports constants entre terrorisme et extrémisme sont un défi pour nous", a déclaré l'imam fraîchement auréolé de son titre de gloire, qui aspire fortement et humblement à servir d’exemple à la jeunesse musulmane en lui démontrant que l’on peut concilier islamité, citoyenneté et modernité sans rien renier de son identité, ni de ses valeurs intrinsèques.

"Quand j’officie lors de la grande prière du Vendredi, j’encourage les fidèles à s’ouvrir à la société suisse, car nous n’avons pas d’autre alternative que notre implication pleine et entière dans la collectivité et le pays dans lesquels nous vivons. Nous ne pouvons pas évoluer en vase clos, dans des cercles fermés", a insisté Mustafa Memeti, l’imam mis à l’honneur là où les minarets de la discorde remirent en selle l’extrême-droite suisse (UDC) en 2009 et provoquèrent de fortes zones de turbulences au sein du plus blindé des coffres-forts européens, dont le légendaire secret bancaire fait encore briller les yeux de nombreux nababs du golfe Persique…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faut-il fêter le Mawlid (naissance du Prophète Muhammad-SAWS) ? (vidéo)

Le Conseil de sécurité de l’ONU rejette une résolution de la Palestine