in

Un employé de Roissy d’origine maghrébine conteste une assignation à résidence abusive (vidéo)

A la suite des attentats, la loi sur l'état d'urgence a élargi l'assignation à résidence à toute personne suspectée de menace sur la sécurité et l'ordre publics. Elle concerne les personnes suspectées de radicalisation. Un bagagiste de Roissy d'origine maghrébine, au style de vie laïc et sans casier judiciaire ni fiche S, a été assigné à résidence pour ce motif après une perquisition qui s'est pourtant révélée infructueuse. Il doit depuis se rendre quatre fois par jour à la gendarmerie et ne peut plus travailler pendant toute la durée de l'état d'urgence. La famille a pris un avocat. Selon les informations d'iTELE, son dossier serait réétudié par la préfecture, qui pourrait lever l'assignation à résidence dans les prochains jours. 260 personnes ont été assignées à résidence depuis le début de l'état d'urgence.


Un employé de Roissy d'origine maghrébine… par ITELE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gérard Depardieu : “J’ai fréquenté la mosquée pendant deux ans, je faisais les cinq prières par jour”

Une fille voilée véritable virtuose du piano (vidéo)