in

Un député arabe expulse un ministre israélien de la Knesset (vidéo)

Un fait rare au Parlement d’Israël ! Jeudi 22 octobre, lors d'un débat, le président intérimaire Ahmed Taibi a ordonné aux huissiers d'expulser un ministre israélien hors de la salle.

Cela s'est passé pendant une séance sur la question du couvre-feu dans certains quartiers de Jérusalem-Est.
À la tribune, le ministre de l'Immigration Elkin a reproché au président intérimaire et aux députés arabes « d'être responsables du sang versé lors des récents meurtres sur des Juifs et des Arabes ».

Ahmed Taibi a rétorqué : « Votre déclaration est une incitation à la haine et je vous demande de les retirer immédiatement ou je vous fais quitter les lieux. Vous avez franchi une ligne rouge. Mes collègues et moi sommes exposés aux menaces de mort, que vous alimentez en tant que ministre. »

Face à l'obstination d'Elkin, Ahmed Taibi a ordonné aux huissiers de le conduire hors de la plénière.
Ce jour-là, Ahmed Taibi, chef du parti « Ta'al » représentant la minorité arabe, remplaçait le président de la Knesset Yuli-Yoel Edelstein, membre du Likoud, tout comme Elkin et le Premier ministre Benyamin Netanyahou, leader du parti.

Après cette querelle, le député du Foyer juif Yinon Magal a surenchéri : « Ceci est un exemple de ce qui se passera dans ces lieux si les Arabes deviennent les souverains », sans toutefois critiquer l'appel haineux d'Elkin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une scène classique: un palestinien désarmé qui tente de s’opposer aux soldats israéliens

Une église de Belfast souillée par deux têtes de porc portant des slogans islamophobes