in

Un couple de touristes allemands en Turquie porte plainte à cause de l’Adhan

Le comble du racisme n’est-il pas d’estimer qu’à l’étranger, il y a trop d’étrangers, ou encore que dans les pays musulmans, il y a trop de musulmans, et que là où il y a des mosquées en Turquie, il y a trop d’appels à la prière qui résonnent ?

Ils ont quitté leur Rhin natal pour aller de l’autre côté du Bosphore, aspirant au dépaysement mais en étant incapables de se décentrer de leur univers de référence, un couple d'Allemands, insensible aux vibrations mélodieuses de l’Adhan, a décidé de porter plainte pour nuisance sonore contre l’agent de voyages d’Hanovre qui leur avait promis un séjour inoubliable dans le luxueux Angora Beach Resort, un hôtel de charme cinq étoiles.

Le ridicule ne tue décidément pas, preuve en est le coup de sang de ces touristes, incultes, arrogants et mal embouchés, contre l’Adhan qui a «ruiné leurs vacances, les empêchant de se détendre», selon leurs propres dires, occultant hâtivement un petit point de détail crucial : ils ont choisi de s’évader sur une terre musulmane et à proximité d’une mosquée, comme l’indiquait le petit guide touristique qu’ils ont dû lire en diagonale…

Il est certain qu’ils auraient mieux fait d’opter pour un club de vacances leur garantissant des vacances aseptisées, inodores et incolores, mais tellement plus tranquilles et reposantes… Déboutés de leur plainte grotesque par un juge allemand atterré, qui croyait avoir tout vu et tout entendu, ces deux touristes qui font la paire ont dû se boucher une nouvelle fois les oreilles en entendant ce dernier leur rappeler que "l'appel à la prière est de coutume en Turquie et est comparable avec les cloches de l'église dans un pays chrétien, et que cela ne cela ne constitue pas une carence de service."

On ne saurait trop conseiller aux touristes occidentaux animés par une conception aussi nombriliste et méprisante de la découverte du vaste monde, de voyager à l’avenir devant leur écran de télévision, scotchés à leurs canapés, dans le confort de leur foyer, afin de se préserver de ces Turcs qui vivent en Turquie, de leurs mosquées et de leurs appels à la prière !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Irak : des jeunes irakiens embrassent les photos des candidates aux élections législatives

Le chômage plutôt que le Halal