,

Smartphone à la main, des Iraniennes combattent la police des mœurs

Pantalons trop serrés, hijab mal mis, manteau déboutonné ou habits trop colorés : en Iran, les femmes doivent respecter des codes vestimentaires bien précis. Et les patrouilles de la police des mœurs veillent au grain et arrêtent les femmes qui n’auraient pas respecté les règles de la République islamique. Pour dénoncer l’agissement de ces brigades et faire valoir leurs droits, plusieurs femmes ont décidé de filmer leur arrestation et de publier les vidéos sur les réseaux sociaux.

12 commentaires

Laissez un commentaire
  1. C’est tellement plus facile pour les Télés françaises de s’occuper de questions secondaires occupant l’ego des classes moyennes supérieures exhibitionnistes en Iran que de s’occuper des discriminations fondamentales en France visant les classes inférieures forcées de raser les murs.

  2. D’abord, ce que la majorité des femmes portent n’est pas un voile/foulard islamique puisque une bonne partie des cheveux reste visible. Il faudrait donc cesser cette hypocrisie. Ensuite, et beaucoup plus grave, la religion que la majorité des gens pratiquent en Iran n’est pas l’islam. Pour rappel, en islam on n’insulte pas le Prophète (saw), ses épouses, ni ses compagnons, et, sommet de la perversion, on ne s’adonne pas à l’idolâtrie, en particulier autour de Ali et Hussein.

      • fraid

        Apprenez votre religion avant de vous draper dans une illusion de “tolérance”. Pour peu que vous connaissiez les fondements de l’islam, vous sauriez qu’il est de notre devoir d’aimer et de défendre le Prophète (saw), et surtout de dénoncer le péché capital de l’idolâtrie… ce qui, hélas, constitue le credo chiite. Tolérance ne signifie pas ignorance…

        • @

          Je suis bien déçu de vous lire cette fois, notre ami Algérien.
          Car vous sortez sur ce coup-là : les mêmes balivernes que les pétromonarchies du golf et leurs adeptes.
          La même propagande salafiste envers les Shia.
          Mais ça trompe de moins en moins de monde, fort heureusement!
          Surtout pour ceux qui ont eu l’occasion de voyager en Iran, où même de se rendre dans une mosquée chiite à l’étranger (ah.. non… sacrilège…).

          Sachez qu’aucun chiite n’insulte le Prophète Muhammad (saw). Mais au plus la ficelle est grosse, au plus ça marche!
          Vous-même en avez subi la tromperie. Au contraire, le Prophète (saw) a toute sa place, avec son prénom orné dans chaque mosquée à côté de celui d’Allah. Comme souvent chez tout sunnite.

          Après si certaines sectes égarées en sont venus à insulter des Sahabas: Par pitié, ne commettez pas les mêmes erreurs que vous dénoncez si quotidiennement dans les articles d’oumma.com
          Ce genre de raccourci, c’est du même niveau que: daesh serait des musulmans.
          Alors que ce sont des ignorants finis, totalement égarés, qui serviront de combustibles à l’enfer, pour avoir insulté aux yeux de toute l’humanité, par leurs actes et paroles, la totalité du message divin.

          Après pour ce qui est de l’exagération envers Hassan, Hussein ou Ali; je suis assez d’accord avec vous.
          Leur zèle est un peu trop exagéré. Et étrange :-/
          Mais on a les mêmes, côté sunnites, dans un autre registre, qui vénèrent certains savants contemporains saoudiens, pour ne pas les citer. Au point de placer leurs paroles au-dessus de celle d’Allah et Son Prophète.

          De même pour d’autres égarements(ou stratégie de manipulation pour arriver à un des fins obscurs), on en a tout autant, dans certains pays, des deux côtés du credo.

          Loin de moi, de défendre le chiisme. Ni même notre sunnisme, qui au fond, en toute honnêteté (même si certains vont me lyncher sur place ou m’excommunier pour ces paroles) ne sont que deux innovations créées après la mort du Prophète (saw) et des premiers califes. Suite aux divisions… divisions… et disions… chères à notre oumma depuis 14 siècles.

          Mais juste cette petite intervention pour rendre à César, ce qui est à César.

          • abd

            Merci de vos “bonnes” intentions, ou que je prends comme telles vu que c’est le mois de ramadan.

            En ce qui concerne le sujet du chiisme, je ne vous demande pas de me croire. Comme je le répète: faites votre propre éducation, revenez ensuite dialoguer sur la question. Il n’y a pas de “sunnisme”: seulement des gens qui suivent l’islam révélé au Prophète (saw) et son modèle vivant. Les autres, les chiites en particulier, font partie des 70 sectes égarées, comme l’avait annoncé le Prophète (saw).

            Inutile d’éviter un vrai débat en se cachant derrière des situations géopolitiques, ou en versant dans une forme de racisme anti-saoudien. C’est à la fois puéril et un signe d’ignorance. La question est religieuse.

            Enfin, ce n’est pas “une minorité” de chiites qui insulte le Prophète (saw) -je vous expliquerai comment plus tard-, ses épouses, et ses compagnons: l’insulte et le mensonge sont au coeur du credo chiite. Si vous le pouvez, lisez les écrits de Khomeiny (qui en exil en Iraq exigeait qu’on lui apporte des garçons et des filles de 10 ans pour la nuit…), vous allez tomber de votre chaise en voyant ce qu’il dit sur Abou Bakr ou sur Aïcha.

            Profitez bien de ces dernières nuits précieuses du ramadan, le mois du noble Quran,… alors que les chiites détournent le mois béni en invocations et idolâtrie pour Ali (son martyre).

  3. En Iran, le droit chemin est fossé, tout les chemins mènent à Rome. Les Iraniens sont otages d’une secte non musulmane.
    Par contre en Arabie, il y a des morts sur le droit chemin.

    Que ce qu’un mort peut faire sur le droit chemin.

  4. “Chaque usage a sa raison
    “Quelle vérité que ces montagnes bornent, qui est mensonge au monde qui se tient au-delà”.
    Montaigne

    Vérité en-deçà des Pyrénées, erreur au-delà
    PASCAL

    France24 la voix du neocolonialisme

  5. Encore de la propagande anti iran,je sais qu’il y a beaucoup de sois disant sunnite qui dés qu’ils entendent Iran,on une crise d’épilepsie parce que liés au chiisme .Vous êtes simplement des racistes compulsif comme veut que vous soyez les tenants du sionisme français (et j’ai des preuves factuels), Téhéran n’est pas l’Iran entier ,s’il y a vent de de révolte dans cette ville ,c’est qu’elle a toujours été anti clergé et pro occident si on veut faire simple.Pour cette raison que la révolte de 2009 s’est déroulé las bas .

    • jarir

      Oh oui, très “libéral” en effet, la prostitution y est élevée aur rang de valeur religieuse…
      Quand au baratin officiel sur “le changement de sexe”, il pâlit devant les condamnations à mort des homosexuels (pendus à une grue sur la place publique). Vous devriez aller y vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Émirats arabes unis: des chrétiens ont invité des musulmans à prier dans leur église

Islam, citoyenneté et environnement