,

Seif al-Islam exige des excuses de Prague

La puissante Fondation Kadhafi présidée par un fils du numéro un libyen a exigé dimanche des excuses de Prague en brandissant la menace de rupture des relations diplomatiques, après qu’un porte parole tchèque ait qualifié de « défensive » l’opération terrestre d’Israël à Gaza.

« Si la République tchèque ne retire pas ces déclarations et ne s’excuse pas, (la Fondation Kadhafi) demandera à l’Etat libyen de rompre ses relations diplomatiques » avec ce pays, a indiqué un communiqué de cette association « caritative » dirigée par Seif al-Islam.

Jiri Frantisek Potuznik, porte-parole du Premier ministre tchèque Mirek Topolanek pour la présidence tchèque de l’UE, avait dans une première réaction qualifiée l’opération d’Israël de « plus défensive qu’offensive ».

« Il s’agit du franchissement de la frontière de Gaza, il n’y a pas de violence, pas de victimes, nous attendons des informations supplémentaires et nous voudrions plus de détails », avait-il déclaré samedi à l’AFP.

Les propos de M. Potuznik « représentent une insulte à l’encontre des martyrs et blessés » palestiniens, ajoute le communiqué, précisant que Seif Al-Islam a entrepris des contacts diplomatiques avec des pays arabes pour faire pression sur Prague, afin qu’elle présente des excuses.

Source : www.la-croix.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *