in

Ruffin n’ira pas à la manif contre l’islamophobie dimanche: “Pas mon truc. Je joue au foot, comme tous les dimanches”

Publicité

23 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Ruffin n’ira pas marcher.
    Ce n’est pas son truc, dit-il.
    Je n’irai pas non plus, pour la même raison: ce n’est pas mon truc.
    Il ira jouer au foot avec ses gamins.
    Moi j’irai à la plage.
    C’est grave ?
    C’est interdit?
    Je ne crois pas.
    D’autre part les activités de plein air sont fortement recommandées et très saines.
    What else ?

  2. JE n’irai pas non plus à cette manifestation organisée par des gens qui se servent de l’islam d ,un côté comme d’un autre . l’état se sert de la peur de l’islam et les CCIF , les salafistes islamistes etc font de l’islam leur fond de commerce . Je regrette l’époque où les gens pratiquaient sans se prendre pour des pontes théologiques , de nos jours vous parlez avec une personne qui vient de découvrir et de pratiquer l’islam , elle se prend pour une savante ou un prophète . arrêtez avec vos surenchères religieuses , vivez votre foi , votre vie simplement en harmonie avec tout le monde . Mais je sais que c est beaucoup demander pour certains

    • @NAIM
      Nous ne t’attendions pas non plus. Il faut être particulièrement imbu de soi-même pour venir faire une telle déclaration. Qui es-tu pour venir accuser des milliers sinon des millions de personnes de faire de la surenchère religieuse?
      Vis donc reclus en cultivant la haine de soi mais ne l’impose à personne. Les vendus et les lâches ont toujours existé. Rassure toi, ton absence ne sera pas remarquée. Malgré toi, tu nous dispenses de ta compagnie.
      “Il vaut être seul que mal accompagné”

    • Ce n’est pas très républicain cher sami ! Vos propos n’ont pas de raison d’être en France, mais vos précieux conseils feraient sûrement tilt au maghreb ….

  3. Ruffin a compris in extremis qu’il allait marcher pour les frères musulmans…
    On se doutait qu’il n’allait pas à la messe le dimanche…donc c’est le foot et pas le footing islamiste…

  4. Certains parlent de force à montrer, mais, quelle force ?. Nous sommes la communauté qui n’existe que par le nom. la polémique sur le foulard qui dure depuis une trentaine années montre que même religieusement , nous sommes incapable à nous unir sur une seule parole. Au lieu de perdre son temps à manifester , remplissant le vide dans nos mosquées qui fleurissent comme champignons et faisant des prières, des invocations et jeûnant afin que Dieu nous protège de ce qui se prépare dans l’ombre.
    Manifester, c’est le chemin qui mène à la confrontation , tant désiré par ceux qui sont derrière ces polémiques.
    A bon entendeur.

  5. Mais on s’en fout de la gauche ou de la droite, tout musulman fier de sa religion doit venir ce dimanche à cette marche, vous êtes 6 à 8 milions de musulmans en France, c’est le moment de démontrer à la France qui sont les français de confession musulmane.
    Fermez la bouche à toute cette clique.

  6. Problème: L’extrême gauche est-elle fondée à manifester en faveur d’une religion plus ou moins pétainiste? Je veux bien sûr parler, non des musulmans, mais de leurs représentants affiliés aux FM et contrôlés par la Turquie et le Qatar, deux pays pas vraiment à gauche.
    – D’un côté, Mélenchon ratisse large, de l’autre, certains se souviennent des principes de base de la gauche sociale. Sûr que Ruffin n’écrira jamais un livre cosigné avec Tarik Ramadan, comme le fit Plénel.
    – Dans le même temps, on note la dérive des ex organisations de gauche comme l’Unef, qui organise désormais des réunions réservées aux femmes voilées. Que de chemin parcouru en marche arrière depuis les années 70.
    – L’extrême gauche a déja tenté un rapprochement avec les fanatiques religieux lors de la “Révolution” iranienne. On a vu le résultat.
    – Mélenchon joue un jeu dangereux, sans doute suite à ses échecs électoraux récents. Mais il avait déja tenté d’autres supposées astuces, comme le ralliement à Castro, ou même à Chavez et Maduro,, responsables de le ruine de leurs pays, et de nombreuses atteintes aux droits de l’homme.
    – Il offre donc un boulevard à son pire ennemi, François Ruffin, qui va bientôt lui piquer sa place.
    – Dommage, car Mélenchon était passablement brillant, et moins opportuniste que son futur successeur.
    – Mais il y a un temps pour tout. Un temps pour la gloire, et un temps pour la pêche à la ligne, ou aux crabes sur l’île de Ré. Il faut savoir cultiver son jardin.. Enfin, si on aime l’horticulture.
    – Bref.

  7. Quel est le but de cet article?
    Qu’on crache à la gueule de Ruffin, qui n’a rien a prouvé à personne?
    Est-il obligé d’y aller? Même si sa réponse est un peu maladroite, j’en conviens…je ne luis tiens pas rigueur.

    • Je vous rejoins, Ruffin est pour la laïcité et contre l’islamophobie.
      Comme toutes les luttes des minorités pour leurs droits, certains essaient de délégitimer cette manif et il est vrai que dans l’appel à manifester, il y a une ou deux maladresses, notamment sur les lois liberticides qui ne sont pas précisées du coup certains s’engouffrent dans la bréche, en affirmant que la loi visée est celle de 1905 et de 2004 alors que l’appel a manifesté ne remet pas en cause la loi de 1905 (pour 2004 c’est moins claire), la date est pas forcément très bien choisie. Et ça fait peur y compris à des gens comme Ruffin.
      les organisateurs de ces mouvements doivent progresser et ne laisser aucune place à la polémique pour que ces initiatives dépassent la simple mobilisation des Musulmans, ce qui de mon point de vue est primordial. Ce n’est pas grave, c’est une erreur de jeunesse, ils apprendront de leurs erreurs et il n’ya que ceux qui ne font rien qui ne font pas d’erreurs.
      Par ailleurs on va pas cracher sur tous ceux qui ne viennent pas tout en affichant clairement leur désapprobation de ce qui se passe. Ce serait se comporter comme ceux qui ont reprochés aux musulmans qui condamnaient clairement les attentats, de ne pas être venus à la manifestation “je suis Charlie”

    • @Reedouane

      Ruffin est aussi connu pour avoir défendu les sans papiers, lutté contre le racisme, contre toutes les formes d’exploitation. …
      – Le terme “islamophobie” prête à confusion. Il peut signifier: défense de la communauté musulmane, ou défense de la religion musulmane. Mais, dans ce dernier cas, laquelle? La version soft et tolérante, ou la version hard?
      – Quel est le but de cette manifestation? Dénoncer le racisme, ou faire l’apologie d’Erdogan?
      – Le même flou artistique a d’ailleurs présidé lors de la manif pour Charlie. Difficile de savoir si les gens qui y ont participé défendaient la liberté de la presse, ou manifestaient leur racisme.

      • Vous pouvez lire la définition de l’islamophobie dans le manifeste du CCIF qui ne prête à aucune ambiguité et qui fait référence à la définition de l’ONU.
        Comme je suis sympa je vous la mets, vous pourrez aller vérifier :
        Le collectif Contre l’Islamophobie en France est une association de défense des droits humains fondée en 2000, dont la mission est de combattre l’islamophobie. Définie comme l’ensemble des actes de discrimination ou de violence contre des individus ou des institutions en raison de leur appartenance réelle ou supposée à l’Islam…

      • @Patrice:
        Je ne vois pas trop le rapport avec Erdogan…
        Il n’y a pas d’ambiguité sur la définition du mot “islamophobie”, à part pour toi.

        Les journalistes et d’autres nous prennent un peu pour des moutons: ils veulent qu’on obéisse au doigt et à l’oeil, s’ils nous ordonnent de manifester comme pour Charlie ou Johnny, il faut y aller et s’ils nous ordonnent de nous émouvoir, faut alors pleurer.
        J’ai un peu de mal avec le concept de la manif avec la pancarte au milieu de la rue, je trouve ça dépassé et aujourd’hui on y risque en plus, de perdre un oeil puisque nous vivons dans une république bananière.
        La contestation s’exprime d’abord dans les urnes à travers le vote aux élections.

        • REEDOUANE / Il n’y a jamais d’ ambiguïtés, pourtant, voila 1400 ans, que vous vous déchirez, sur l’ interprétation du coran. Si encore, vous pratiquiez entre vous, ce que vous aimez faire pratiquer aux autres, pour jouir de vos soi-disante connaissances théologiques, que ne font mousser que vous mêmes, je veux parler des rencontres inter religions. Avant de vouloir démontrer aux autres, que l’ on les meilleurs, il faut déjà être capable de fédérer dans son camp !
          Alors, le jour, que les musulmans seront capable, même chez nous, en France, de parler d’une seule voix, les poules auront des dents. Et c’est là, qu’ intervient, le rapport avec Erdogan; parce que , non contents, de vous déchirer, sur la théologie, il faut y mettre une dimension politique opportuniste, la guerre fait rage, entre la Tchétchénie, l’ Algérie, le Maroc, la Turquie ( qui se sent très forte, ces derniers temps ), le tout, saupoudré, de Wahhabisme, et de Quatarisme !
          Alors parler d’ unité dans les urnes, est un rêve pieux, mais reste un rêve !
          Il est certain, que la manif du 10, va faire l’effet d’ une bombe, dans l’ opinion, mais, ne nous voilons pas la face, ça ne changera rien, aux rapport entre branches musulmanes, et donc par ricochets, dans l’opinion Française. Ce sera juste une tribune politique des FM, ce qui risque plus d’ agacer qu’ autre chose !

  8. Encore un bourgeois de gauche qui n,e veut pas se mouiller sous prétexte qu’i rique de perdre quelques voix aux prochaines élections.Aucun citoyen digne de ce nom ne doit rester indifférent à la haine et au racisme mais celui-là préfère aller jouer au foot- ball cautionnant ce faisant l’ignoble,l’odieux.Je suis blanc donc je ne me sens pas concerné, laissons les juifs,les arabes,les noirs se démerder eux-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Tivaouane : le rôle diplomatique pionnier d’une Zâwiya rayonnante

Sortie du nouveau livre de Ziad Medoukh : « Etre non-violent à Gaza »