in

Rohingyas : Suu Kyi n’ira pas à l’Assemblée générale de l’ONU

L‘étoile birmane continue de pâlir. Alors que le sort des Rohingyas suscite de plus en plus l’indignation internationale, Aung San Suu Kyi a fait savoir qu’elle ne serait pas présente à l’Assemblée générale des Nations Unies fin septembre. D’après son porte-parole, la dirigeante birmane doit rester au pays pour tenter de rétablir la stabilité. Mais au lendemain de la dénonciation par l’ONU d’un “nettoyage ethnique” contre la minorité rohingya, cette décision vaut à la lauréate du Nobel de la paix de nouvelles critiques, notamment celles d’Amnesty International.

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Bon débarras.
    Cette énergumène ACCEPTE et VALIDE une politique de purification ethnique digne des fascistes.
    Et ce sont des bouddhistes qui pratiquent cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Royaume-Uni : un islamophobe, qui lâchait ses chiens sur des musulmans, condamné à deux ans et demi de prison ferme

Les musulmanes peuvent se dévoiler pour travailler, selon l’ancien Grand Mufti d’Egypte