in

Richard Gere désireux de produire un film dédié à l’Islam

Le plus bouddhiste des acteurs d’Hollywood envisagerait de réhabiliter l’Islam et les musulmans dans un film digne de ce nom, qui mettrait définitivement au rebut le navet inflammable « Innocence of Muslims », c’est ce qu’a confié à la presse Richard Gere depuis Abou Dhabi, où il fut ovationné, jeudi soir, lors du lever de rideau du festival dédié au septième art.

D’après Hollywood Reporter, la vedette incontestée de la sixième édition d’une manifestation qui accueille de nombreuses stars du monde arabe a noué des contacts avec différents interlocuteurs de l’émirat, dans le cadre de son nouveau projet cinématographique. A cette occasion, Richard Gere a fait montre d’un réel enthousiasme à l’idée de produire et de jouer dans un long métrage qui dépeindrait la genèse de l’Islam sous un jour plus véridique et radieux que celui délibérément spécieux et dantesque du brûlot anti-islam incendiaire.

"Si on me propose un bon script qui présente et explique le monde arabe, celui de l’islam et sa culture, je serais plus qu’intéressé",a déclaré la star américaine qui jouit d'une grande cote de popularité. Un vif intérêt que partage également Nicholas Jarecki, le réalisateur de son dernier film « Arbitrage » présenté à Abou Dhabi, lequel se verrait bien y planter ses caméras.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des «printemps arabes» vers la révolution arabe?

Des Français impliqués dans un scandale pédophile à Marrakech