in

Reebok renonce à ses baskets à la gloire d’Israël

Reebok vient de se rendre compte in extremis de l’indécence de son projet, largement promu par Israël : une paire de baskets de collection, à la gloire des "68 ans d’indépendance d’Israël". La vente aux enchères annoncée le 9 mai sur la page Facebook de Reebok vient d’être supprimée.

La marque internationale de vêtements et équipements de sport Reebok avait annoncé le lancement en édition spéciale d’une paire de baskets commémorant le 68ème anniversaire de ce qu’Israël appelle son « Indépendance »

La chaussure qui portait l’inscription « israel 68 » sur le talon « sera vendue aux enchères via Facebook le jour de l’Indépendance » affirmait le Jerusalem Post.

Au moment où les Palestiniens du monde entier vont commémorer la Nakba*, c’est à dire l’expulsion par la terreur de près de 800.000 d’entre eux, toujours interdits par Israël de retour dans leur pays, malgré les résolutions de l’ONU (194), le groupe allemand Adidas, qui possède Reebok, a finalement rétropédalé.

Reebok a publié mardi un communiqué expliquant que "l’initiative d’une telle paire de chaussures avait été prise par un créateur indépendant et n’a rien à voir avec la marque internationale."

A l’heure où d’autres entreprises internationales telles que Veolia ou Orange quittent Israël, en raison des conséquences négatives sur leur image et leurs contrats de leur collaboration avec l’occupation et la colonisation israéliennes, Reebok prenait un risque évident pour sa propre image.

Ainsi Adidas, qui sponsorisait le « marathon de Jérusalem » organisé par Israël et passant par par Jerusalem Est illégalement annexé, a cessé de le faire après un appel au boycott de la marque par les initiateurs palestiniens de la campagne BDS.

Sponsoriser des événements sportifs israéliens est particulièrement indécent, quand on sait comment Israël entrave, emprisonne, tue les athlètes palestiniens et bombarde leurs infrastructures sportives.

A noter qu’Israël réprime et sanctionne toutes les commémorations de la Nakba, faisant preuve d’un négationnisme total à ce sujet.
(Traduit par Khadija pour CAPJPO-EuroPalestine)

Source: Electronic Intifada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un Syrien rejoint l’Europe en traversant la mer Egée à la nage (vidéo)

Colonialisme, néocolonialisme et balkanisation : les trois âges d’une domination