in

Raha Moharrak, la première femme saoudienne à escalader l’Everest

A 25 ans, la saoudienne Raha Moharrak a brisé le plus universel et vertigineux des plafonds de verre en se hissant sur le sommet à couper le souffle : l’Everest.

L’ascension du toit du monde a fait rêver des générations entières et continue de faire naître des vocations d’alpinistes de l’extrême, à l’image de cette jeune femme originaire de Djeddah, diplômée d’une université de Dubaï, qui a pu mesurer tout le chemin parcouru pour gravir des cimes de légende.

Première femme d’Arabie saoudite à se lancer à la conquête de l’Everest, et plus jeune femme du monde arabe à avoir réussi l’exploit, Raha Moharrak a dû franchir bien des obstacles extra-sportifs avant de graver son empreinte dans l’histoire de la haute montagne et surtout de son pays, dont elle est venue à bout d’un rigorisme autrement plus escarpé que certains versants de massifs montagneux.

Encadrée par une équipe de quatre personnes formant les "Arabs with altitude", qui comprenait  l'éminent premier représentant du Qatar, membre de la famille royale, Mohammed Al-Thani, le premier palestinien, Raed Zidan, promoteur immobilier de son état, ainsi qu'un homme d’affaires iranien basé à Dubaï, Masoud Mohammad, désireux de planter leur drapeau respectif sur le point culminant de l’Himalaya, tous ayant à cœur de se dépasser pour lever 1 millions de dollars en faveur du Népal et de projets pédagogiques dédiés, Raha Moharrak a confié sur le site consacré à cette expédition que convaincre sa famille de la laisser tenter l’ascension fut "un défi aussi grand que la montagne elle-même".

"Peu importe d’être la première, aussi longtemps que je donnerai envie à une autre femme d’être la deuxième", a-t-elle déclaré, après avoir oxygéné les mentalités avec l’air vivifiant des hauteurs enneigées et ouvert magistralement la voie à ses coreligionnaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le plus long Coran du monde prend forme en Irak

Tunisie: Affrontements entre salafistes et la police (vidéo)