in

Quand on lui demande d’enlever son voile, cette jeune femme agit intelligemment

Fin novembre, une jeune femme souhaite participer à une sortie organisée par l’antenne Jeunes de Paris au Tribunal de Grande Instance de Paris, cela afin d’assister à une audience sur des affaires de prostitution.Alors qu’elle rentre dans la salle d’audience, un gendarme, surveillant le box accusé, la pointe du doigt et, par quelques gestes, lui fait comprendre qu’elle ne peut pas garder son voile.
La jeune femme sort de la salle et interpelle alors un policier qui se trouve à l’extérieur. Elle lui demande si elle a le droit de garder son voile dans la salle d'audience, il lui répond que oui. Après que le policier ait obtenu confirmation auprès du juge, la demoiselle a finalement pu assister à l’audience avec son voile.
Malheureusement cet incident n’a rien d’exceptionnel. Il arrive que des représentants de l’ordre, supposés connaître la loi, l’adaptent à leur convenance. La jeune fille a eu le très bon réflexe de se renseigner auprès d'autres personnes compétentes, nous ne pouvons que vous conseiller d’en faire de même dans ce genre de situations. 
La loi est claire, la connaître, et la faire connaître, est la meilleure des manières pour dénoncer les abus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Conseil de sécurité de l’ONU rejette une résolution de la Palestine

Quand l’inclination de Churchill pour l’islam a fait craindre à ses proches qu’il ne se convertisse