in

Quand la première hijabi de Grey’s Anatomy se dévoile pour sauver la vie d’un enfant

Palpitante, résolument engagée dans la lutte contre le racisme et sans fin, la saga médicale Grey’s Anatomy a encore réussi à surprendre son public, toujours aussi accro aux péripéties de ses héros en blouse blanche, lors du très audacieux 13ème épisode de la saison 14…

Comment faire valser les préjugés qui entourent le port du voile et déshumanisent celles qui l’arborent, tout en révélant le vrai visage de l’islam à des millions de téléspectateurs scotchés devant leur petit écran ? En une seule scène particulièrement saisissante, au cours de laquelle le Dr Dahlia Qadri, la première hijabi de la série, s’est illustré par un dévoilement salvateur, aussi admirable qu’inattendu.

Seuls les esprits chagrins, minoritaires sur les réseaux sociaux, se sont évertués à en minimiser la portée, préférant dénigrer de plus belle les femmes voilées, tandis que la plupart des internautes américains ont applaudi des deux mains au réflexe qui a sauvé la vie d’un enfant blessé à la cuisse par un morceau de métal.

Au moment où personne ne s’y attendait, le Dr Qadri, incarné par Sophia Taylor Ali, n’a pas hésité à retirer son hijab pour stopper net une hémorragie, l’enroulant autour de la jambe de son jeune patient, à la manière d’un garrot (voir vidéo ci-dessous).

Parmi les remerciements qui ont afflué pour saluer l’idée de génie de Shonda Rhimes, la productrice de Grey’s Anatomy, ceux adressés avec une infinie gratitude par la réalisatrice américaine de confession musulmane, Iman Zawahry, ont fait le tour de la Toile.

                   Iman Zawahry

« Il y a deux ans quand je me suis mise à enseigner la représentation de l’Islam dans les médias et la culture pop, j’étais bien en peine de trouver un bon exemple d’une représentation positive des musulmans à la télévision, et encore moins d’une hijabi à la télévision ! C’est ce à quoi j’ai travaillé pendant des années, en tant que cinéaste musulmane. Il faut souhaiter que cette courte scène dans Grey’s Anatomy marque durablement les esprits, car elle montre l’humanisme de l’islam et des musulmans et leur volonté de faire partie intégrante de notre grande communauté américaine », a-t-elle appelé de ses voeux.

On ne peut qu’espérer que la réplique du Dr Qadri devienne culte quand, devant la stupéfaction de son collègue, le Dr Hunt, qui n’en revenait pas qu’elle ait retiré son voile, elle a répondu : « Le voile est le symbole de ma foi, et ma foi m’invite à la compassion envers mon prochain ».

11 commentaires

Laissez un commentaire
    • Personne n’a confiance en personne à cent pour cent. La confiance est relative

      La foi résout ce problème d’une manière indirecte, sans obliger les gens à se faire confiance mutuellement.
      La pensée dite moderne oblige les gens à se faire confiance. Il y a toujours le dessus et le dessous.

      A vous de choisir entre les deux concepts.

  1. Grey’s Anatomy super série… Oublie t on que tout le monde couche avec tout le monde lol ( pas très religieux tout cela).

    Trêve de plaisanterie . Je ne connais pas le droit américain mais en France c’est pas possible. Un personnel soignant ( pas la personne soignee ) doit respecter le principe de neutralité…. La France est un pays laïque …
    L’objectif n’est pas de changer les lois pour faire plaisir à une communauté mais faire en sorte que les lois permettent à toutes les communautés de vivre ensemble….
    Je respecte les croyances de chacun mais le religieux doit se pratiquer dans la sphère intime…donc pas au travail …. A quoi sert cet article ? Faire du prosélytisme ? Promouvoir une série américaine ? Ayez la courtoisie de parler de la pratique de votre religion en rappelant les règles de la république. Naturellement vous avez le droit de les critiquer ( c’est cela le travail d’un journal : exposer les faits et apporter un point de vue ….) Vivons ensemble en respectant nos croyances et les lois de la république…. Ne soyons pas ébahie par une scène d’une série TV ….

    • Le principe de neutralité s’applique aux agents du service public! Pas dans le privé! Une infirmière dans une clinique privée, en France, peut tout à fait porter le hijab.
      Enfin, le prosélytisme se distingue par un comportement, et non par une tenue.
      Cordialement

  2. Cette femme a fait ce qu’il fallait faire, pour sauver la vie de ce mom.

    Le hijab dans ces circonstances exceptionnelle doit être morale, l’homme doit détourner les yeux.
    Une femme ne porte pas le hijab dans sa maison, c’est aux hommes passants de détourner les yeux et de ne pas espionner les gens.

    • Vous avez raison!
      Bien que créée par le Tout Puissant, la femme est une abomination, qui, de surcroît, conduit limite escargot, et c’est la raison pour laquelle nos frères saoudiens lui ont retiré son permis. …Enfin, jusqu’à aujourd’hui, si bien que je redoute le pire.
      Bref. Elle a quand même de solides raisons de se cacher, Ispicedicounasse. Et ça me choque un peu qu’on remette cette évidence en question.
      Je ne suis pas d’accord avec vous, ami mais sans plus Water, quand vous défendez l’idée que, même dans des circonstances exceptionnelles, la femme devrait adopter une attitude morale. Vous avez raison. Le principal est qu’elle aille se cacher.
      Surtout si elle réussit.

      • Vous déformez mes dires, l’attitude morale c’est l’homme qui est concerné.

        laissant les convictions de coté et parlons réalité.
        Le cerveau occidental est peut être intelligent mais sans aucune mémoire.
        Le mini jupe n’est pas le passé en Europe, il est peut être le présent.
        Les écoles n’étaient pas mixtes par le passé. C’est votre présent.

        Votre présent n’a rien à voir avec votre passé.
        Peut on avoir un avenir sans passé, et en plus dans un continent dit vieux.

        • Et le voile de nos grandmères catho a disparu du paysage depuis peu de décennies. Laissons une génération ou deux aux musulmans (et aux islamophobes si sensibles !) pour décrisper le sujet, et le voile présentement à la mode pourra redevenir anecdotique. Je ne sais pas combien d’hommes déclarés musulmans visionnent des images porno, mais il y en a sûrement assez pour souhaiter un peu plus de cohérence morale !
          Nb : dans ma formation aux premiers secours, on proposait de déchirer une manche de chemise pour en faire un garrot improvisé. Ce toubib de la série a trouvé une alternative fort efficace – et symbolique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces stars éblouies par l’appel à la prière (Adhan)

Des expulsés en colère manifestent devant l’ambassade d’Algérie au Mali