in

Profanation de 29 tombes musulmanes à Carcassonne

Le Conseil Français du Culte Musulman exprime sa profonde indignation à la suite de la profanation de 29 tombes de soldats musulmans morts pour la France pendant la Première Guerre mondiale dans le cimetière militaire Saint Michel à Carcassonne. Ces tombes ont été recouvertes d’inscriptions racistes et nazies.

Le CFCM condamne fermement cet acte odieux qui constitue une triple offense.

Une offense à la mémoire de soldats morts au combat pour la France, et à celles de leurs familles. Avec cet acte, c’est leur cœur qui saigne une nouvelle fois, c’est l’héritage qu’ils ont laissé qui se trouve entaché et c’est la mémoire de leur courage qui subit une profonde injustice.

Une offense aux musulmans de France, injustement attaqués.

Une offense à la République française tout entière, et aux valeurs qu’elle porte.

Le CFCM appelle les pouvoirs publics à mobiliser tous les services concernés afin que les auteurs de cette profanation soient identifiés au plus vite et que leurs actes soient traités avec la sévérité qui s’impose.

Fait à Paris le 18 septembre 2011

Mohammed MOUSSAOUI

Président du CFCM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marine Le Pen refuse l’invitation du recteur de la mosquée du 18ème

Harcelé dans sa prière, un musulman demeure imperturbable