in

Pour Debbouze, l’un des grands patrons du hallal est athée

Quand Jamel Debbouze joue les “intelellos”, c’est incompréhensible et ça ressemble un à mauvais sketch. Dans les premières secondes cet extrait issu de son passage sur Teum-Teum en juillet 2011 (France 5), Cheikh Debbouze juge la foi de ses coreligionnaires musulmans qui se réfugient selon lui dans l’islam par « peur » et non par « amour de Dieu ».

Il regrette également et avec une pointe de mépris que la sortie familiale aujourd’hui, « c’est d’aller au kebbab ». Tout le monde Jamel n’ a pas les moyens de se payer un week-end à Marrakech en compagnie de la jet-set parisienne.

L’humoriste Debbouze termine sa petite réflexion en dénonçant le business du hallal, et affirme que l’un des patrons de ce milieu est « athée » et qu’ « il en a rien à foutre ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La LDJ recrute ouvertement en France pour aller agresser les Palestiniens, et le gouvernement français se tait

Kamel supendu par la mairie de Tremblay à cause de sa barbe