in

Non à l’agression de la Russie contre l’Ukraine, il faut faire respecter le droit… partout dans le monde !

Communiqué

L’Association France Palestine Solidarité condamne l’agression de la Russie contre l’Ukraine, en violation flagrante du droit international et de la charte de l’ONU ; elle s’associe à l’appel lancé par le Collectif national des marches pour la paix et appelle ses militant·e·s à se joindre, dans l’unité, aux rassemblements organisés ce samedi 5 mars dans ce sens.

Tout en étant centrée sur la défense des droits du peuple palestinien, notre association ne peut pas rester indifférente à l’agression que subit tout un peuple, ainsi qu’à la négation de ses droits et de son existence même au nom de la loi du plus fort.

Notre association note que l’Union européenne a su se mobiliser rapidement et dans l’unité pour prononcer des sanctions contre la Russie et ses dirigeants. Elle ne peut que s’en féliciter.

Publicité

Mais pour les Palestiniens, qui subissent depuis plus de 70 ans les agressions, les expulsions, la négation de leurs droits par la puissance israélienne, et qui constatent chaque jour qu’Israël continue ces agressions en toute impunité, la situation a un goût amer.

Il en est de même pour les autres peuples qui, partout dans le monde, voient leurs droits bafoués dans le silence le plus total.

La France et l’Europe devront, au lendemain de l’épisode tragique que nous vivons, montrer que leur volonté de faire respecter le droit n’est pas sélective, et qu’elles savent prendre des sanctions, y compris contre l’État d’Israël, face à des violations graves, systématiques et répétées du droit international.

Publicité

L’impunité est le moteur des crimes de guerre, ces crimes doivent être sanctionnés sans attendre qu’il ne soit trop tard. Comme nous le répètent nos amis palestiniens, nous devons faire respecter le droit, si nous ne voulons pas nous retrouver dans la loi de la jungle.

Le Bureau National,
Le 5 mars 2022

Publicité

5 commentaires

Laissez un commentaire
    • Yves van Havere
      Vous etes un grand imam, Le Tsar Poutine est aussi un grand imam.

      Droit de l’homme veut dire association, jamais pouvoir et structure officièlle.

      L’islam n’est pas les pays musulmans, ni meme les musulmans.
      L’islam , c’est le coran et la souna.

      Celui qui parle droit de l’homme, veut dire que l’homme est un esclave et doit rester un esclave.

      On appelle ça : ” mot juste déstiné à annuler ” .

  1. S’il est élu(e), le nouveau président devra reconnaître les erreurs de la France…

    S’il est élu(e), le nouveau chef des armées, avant de continuer de négocier la paix en Ukraine, devra reconnaître que l’ONU, dont la France est un état membre et qui devait s’assurer du maintien de la paix dans la monde, a été un échec totale depuis sa création. Celle- ci n’a pas su empêcher les conflits partout dans le monde, en Asie, au moyen-Orient, en Afrique, et en Europe. Elle n’a pas su protéger certaines populations de la colonisation, n’a pas non plus, réussi à réunir certains peuples divisés par des frontières, créé au lendemain des empires. L’ONU enfin, n’a pas su encourager l’émergence de nouvelles élites politiques, dont beaucoup aujourd’hui sont des vestiges du passé ( capitalisme, dictature, théocratie) et qui ne sont pas du tout en phase avec la population, la France en première.

    S’il est élu(e), le nouveau président devra reconnaître que notre modèle de société, depuis 30 ans, est bien plus proche du capitalisme à l’américaine, qu’à un véritable modèle républicain, socialiste ou écologique. Les américains au moins, possèdent du pétrole. Celui-ci devra reconnaître que cela a été une folie de baser les fondements d’une économie entière sur des énergies fossiles que nous ne possédons pas, et dont l’approvisionnement dépend de facteurs que nous ne maîtrisons pas du tout. Encourager le diesel par exemple, pendant des années, pour ensuite en dissuader son utilisation, un véritable gouvernement responsable doit aussi assumer et reconnaître ces erreurs passés.

    Aucun des derniers présidents Français n’a apporté la moindre analyse, ne sont pas du tout en phase avec les aspirations des peuples, et appartiennent également au passé.

    Le nouveau chef de l’état s’il est élu(e), et avant d’essayer de contrôler l’immigration qui ne veut pas s’intégrer, devra reconnaître que la France n’a plus de véritable modèle d’identité à partager à sa population, ce modèle identitaire que l’on veut nous diffuser, n’est qu’une illusion et un fantasme politique, puisque la majorité de la population y est complètement indifférente. Alors, avant d’inviter à cette identité, reconstruisons là, cela séduira naturellement les peuples, et redonnera du prestige à la France dans le monde.

    Le premier homme de la nation, s’il est élu, et avant de réformer l’éducation nationale devra reconnaître que la France perd chaque jour un peu plus son système de valeur hérité de nos chers aînées : intégrité, solidarité, courage, responsabilité, loyauté, curiosité et émerveillement disparaissent lentement..

    Voilà ce que j’attends du prochain président de la République, mais je crois que moi aussi, je vis aussi un peu dans une illusion, mais à la différence près,  j’en ai au moins conscience, car fantasmer et rêver est finalement le deniers recours face à ce monde étrange….

    http://jonasdjeser.unblog.fr/

  2. Que ce que la Palestine a avoir avec l’Ukraine, et depuis quand les ukrainiens se sont interressés à la Palestine.

    Peut etre, parceque en Ukraine, on veut former une melice étrangère pour combatre les Russe. Les musulmans n’ont rien à voir dans cette guerre.

    Les Russes sont injustes depuis qu’il ont annexer la Sébirie.
    L’occident est injuste, bien avant les Russes.
    C’est un rapport de force.

    Quand deux injustes s’affrontent, on aura toujours un injuste de moins. Tant mieux.

    Quand aux armes de déstruction massive, personne ne les utilisera.

  3. Comparaison n’est pas raison, l’Ukraine est en grande partie historiquement Russe et ne s’en est séparée qu’à la faveur de la disloquation de l’Union Soviétique, ce n’est pas une histoire d’occupation et colonie de peuplement. Les Russes essaient d’obtenir l’évacuation des civils pour en effet s’occuper du sort de l’armée officielle et certaines milices qui elles, rompent les cessé-le-feu pour que les civils ne puissent partir, par tactique odieuse de bouclier humain.

    Comparaison n’est pas raison parce que les Ukrainiens trouvent aisément refuge en Europe et qu’on essaie de faire tenir des armes aux forces Ukrainiennes via des pays voisins, membres de l’OTAN. Plus procjhes des Palestiniens sont les Noirs qu’on oblige à descendre des trains parce qu’un noir ça a le droit de marcher, l’Union Européenne n’élève pas la voix devant ces faits de racisme qui eux, évoquent ce qu’il en est en Filastine.

    Comparaison n’est pas raison, parce que l’état Sioniste jouit d’une insolente immunité par ses influences lointaines et ses forces militaires considérables financées de loin et non sur son seul budget. Si vous pensez qu’après cette épreuve, l’Union Européenne et le monde s’avisera du deux poids deux mesures pour le corriger, c’est pure naïveté parce qu’ils savaient ce qu’ils faisaient, ils savent ce qu’ils font.

    Condamner l’agression Russe, oui mais la guerre était évitable, nous connaissons très bien la sollution, la neutralité des pays voisins voire la neutralité et bon voisinage de l’Europe entière. Ces demandes sont sur la table depuis très longtemps, pense-t-on que l’entité Sioniste acceptera un jour de perdre le privilège militaire et nucléaire? Apparemment non.

    Pas possible de comparer les deux situations, hélas, le principe d’égalité humaine et citoyenne souffre en ce monde l’exception Sioniste et Américaine.

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Inde : Shabna Sulaiman, la femme qui murmure à l’oreille de son… éléphant

Abu al-Qasim az-Zahrawi (Abulcasis), ‘’père de la chirurgie opératoire’’ (1/2)