in ,

Maroc : le destin brisé d’Ayoub Mabrouk, champion de kick-boxing, mort noyé avec 22 autres migrants

A Salé, au Maroc, c’est toute une ville qui porte le deuil du regretté Ayoub Mabrouk, 21 ans, l’enfant du pays si attachant qui rêvait d’un ailleurs, de l’autre côté de la méditerranée.

Famille, proches, amis, voisins, ou encore concitoyens et admirateurs, tous sont inconsolables et pleurent la perte cruelle d’un extraordinaire gladiateur des rings, mort noyé pour s’être accroché désespérément à son rêve, à sa quête d’une vie meilleure.

Arraché brutalement aux siens à l’âge de tous les possibles, le beau sourire qui illuminait le visage de ce grand champion de kick-boxing, titulaire de trois titres nationaux, s’est éteint à jamais, au début du mois de novembre, près de la plage de Barbate, dans la province de Cadix. Avec lui, 22 autres migrants marocains, embarqués dans la même périlleuse galère de la clandestinité, ont péri dans les flots.

Publicité

Alors que sa dépouille a été la dernière à être rapatriée vers sa terre natale, le vice-président du conseil de la ville de Salé, Abdellatif Soudou, a révélé sur Facebook avec une immense tristesse qu’ils « avaient été victimes d’un réseau d’immigration clandestine ».

Publicité

Profondément affecté par la fin tragique de son élève, Noureddine Belmalha, le président de l’Association Al Khouloud pour le sport et la culture, peut difficilement retenir ses larmes à l’évocation de celui qu’il considérait comme son « fils », voire même « plus qu’un fils ». « Une grande foule a assisté à ses funérailles. Il était très apprécié… Je ne sais pas quoi vous dire… Ce n’était pas un élève, pour moi, il était plus qu’un fils », a-t-il déclaré, accablé de chagrin, au HuffPost Maroc.

« Il m’avait confié qu’il voulait partir pour améliorer ses conditions de vie, réaliser son rêve d’être un grand sportif », s’est-il souvenu, la voix étranglée par l’émotion, à l’heure où les hommages posthumes se multiplient pour saluer la mémoire de l’espoir du sport marocain fauché en pleine jeunesse.

Le destin d’Ayoub Mabrouk s’est brisé en pleine mer, sur le récif d’un exil idéalisé, alors qu’il venait de décrocher son baccalauréat et d’entamer un cursus universitaire. L’étoile montante du kick-boxing ne brillera plus au firmament de sa discipline, mais dans le ciel constellé d’étoiles brillantes.

Publicité

 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

18 commentaires

Laissez un commentaire
  1. إنَّا لله وإنَّا إليه راجعون

    ( ‘Innâ li l-Lâhi wa ‘innâ ‘ilayhi râji`ôun )

    » Certes nous appartenons à Allâh et nous reviendrons à Son jugement « .

    Certes à Allah appartient ce qu’il a repris et c’est à LUI aussi qu’appartient ce qu’il a donné, et chaque chose pour LUI a un terme fixé à l’avance.
    Ô Seigneur !
    Pardonne-lui et accorde-lui Ta miséricorde. Accorde-lui le salut et le pardon. Assure lui une noble demeure. Elargis lui tombent et lave le avec l’eau, la neige et la grêle. Nettoie le de ces péchés comme on nettoie le vêtement blanc de la saleté. Fait le entrer au Paradis et préserve le du châtiment de la tombe et du châtiment de l’Enfer ainsi que nous, nos proches, nos pères, nos mères, nos frères, nos sœurs, nos épouses, nos époux, nos descendants, ainsi que tous ceux qui nous aiment pour TOI et tous ceux que nous aimons pour TOI.

    AMEEN ☝🏽

    Le vrai problème ce ne sont pas les réseaux clandestins mais bien les conditions des marocains du Maroc !
    Ne cherchons pas à faire de faux débat pour en arriver à de fausses solutions et faire le déni de la réalité du pays, du gouvernement et du dirigeant !

  2. T’as bien raison diana,la vérité dérange.Et puis disons les choses avec justesse quand un jeune maghrébin meurt ou un quelconque musulman,là, on parle de paradis et on se rappelle Dieu mais de notre vivant c’est l’égoïsme qui prédomine car en vérité on est pas frères et sœurs et c’est la raison pour laquelle je ne comprends pas cette religion.Les marocains et les algériens se détestent plus que jamais de nos jours et c’est consternant

  3. Salem alikom. Adama ajr. Rabi yarhamou et kadar walidih.
    Même phénomène en Algérie.
    Je dis au gouvernement. Faut un changement radical. Et plus d’importance aux jeunes.

  4. Bravo aux parents qui l’ont sûrement soutenu dans cette connerie, car la traversée c’est pas gratuit, ils ont vraiment tout perdu !!! Honte à eux !!!
    L’Europe est en train de mourir et ces gens continuent à vouloir immigrer, je ne comprends pas l’Afrique ! Le changement doit se faire, la fuite n’est pas la solution.

  5. Allah y rahmo et tous les autres, il faut rester dans son bled et entreprendre comencer toute en bas avec la bonne intention et vous verrez tous mais frère et soeur que pas longtemps après l’Europe sera un endroit touristique pour vous tous (il faut entreprendreeeeeee) ou que vous soyez prenez votre indépendance financière pour pouvoir avoir le controle de votre vie et gardé toujours l’intention de plaire a dieu dans tous vos projets….. Allah fasse miséricorde a tous les disparus de la migration du monde ya Allah ,amine

  6. Allahirhamou, inna lilah wa inna illayhi raji3oun, je trouve déplacé et irrespectueux vu les circonstances de polémiquer je pense la colonisation a laissé des traces dans bons nombres de pays et il faut faire avec.

  7. Ce jeune homme avant un avenir chez lui au Maroc et peut être s’il avait attendu,une carrière sportive à l international.Plus que jamais doivent être dénoncées la faute immense de laisser prospérer les réseaux de passeurs et l idéalisation de l’Europe comme un nouvel eldorado….La France,forte de six millions de chômeurs,de neuf millions de gens en précarité,n’a plus rien à offrir aux candidats à l’exil clandestin….La révolte actuelle qui s’y déroule est un avertissement à tous ceux qui veulent s’y réfugier….Il y va de la responsabilité des gouvernements africains et nord africains de faire campagne pour dissuader les candidats à l’exil.J’en profite pour rappeler ici que l’aide de la France pour l’Afrique en 2018 ( aide au développement) a été de 13 mds d’euros,sans compter le coût de la prise en charge des migrants en France.pour info le budget de la Justice est de 7,4 mds d’euros…..Pas sur que la France des gilets jaunes apprécie la venue de nouveaux exilés,d’autant que personne ne lui demande ce qu’elle en pense vraiment….Si la France coule,d’autres couleront avec elle….Une pensée désolée cependant pour ce jeune homme prometteur qui a succombé pour un rêve…..Et aussi pour tous les autres……Restez,restez chez vous….En partant,vous vivrez la désillusion qui vous mènera à l’amertume,au déracinement……Tout exil est d’abord un arrachement…..

  8. Je trouve vraiment triste et malheureux, de voir tous les jours, des centaines de personnes, prendre des risques mortels, pour fuir leur pays, pour en fait, ne pas trouver mieux ailleurs !

  9. Allah yarhimouhou
    Mais Djamila à raison, la plupart des marocains te vendent le Maroc comme l’un des plus beau pays du monde, blablabla… Alors que tous les jours des marocains pour la plupart se sauvent avec le peu de moyen qu’ils ont.
    Et comptez pas sur le roi mimi6 car il est occupé à faire le mannequin…
    Marocains réveillez vous

  10. Allah yarahmou.

    Champion nationale et migrant ??
    C’est pas si rose que ça le Maroc alors ??
    Parceque si on écoute les marocains de France, le “Maroc, c’est super” !!

    • Djamila : Pour les Algériens, c’est pareil, autant les Algériens, que les Marocains, ont un orgueil mal placé, pas très islamique, quand même !

    • C’est vrai à les entendre parler de leur pays c’est le paradis ! !! Si tel était le cas que font ils en Europe ? ?? Les algériens eux dénigrent et dénoncent la mafia algérienne ils sont plus logiques quand ils parlent de fuir leur pays ! !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Written by Fabienne Doucet

Publicité

Entretien avec Rachid Akiyahou, co-réalisateur  de la comédie “Ils l’ont fait”

Totalement déstabilisé, le président égyptien Sissi en sueur lors d’une interview sur CBS