in

Maroc : des filles en burkini interdites de piscine

Des filles portant des burkinis (vêtement couvrant tout le corps) ont été interdites de piscine, dimanche 10 août, à l’hôtel "Ibis" d’El Jadida, à 100 km au sud-ouest de Casablanca, a rapporté alyaoum24.
Provenant d’Oujda en compagnie de leurs familles pour passer les vacances à El Jadida, les filles ont décidé de se baigner dans la piscine de l’hôtel avant d’aller à la plage, ce qui n’était apparemment pas du goût de la direction de l’hôtel.
Celle-ci aurait ainsi ordonné à des employés d’informer les filles en burkinis qu’elles n’avaient pas accès à la piscine. La décision de l’hôtel a suscité l’indignation de ces familles conservatrices qui ont décidé de porter l’affaire devant les tribunaux.
Mis au courant de cet incident, Abdelaziz Aftati, député du parti Justice et développement, a envoyé une lettre virulente à Lahcen Haddad, ministre du Tourisme, où il dénonce "une ingérence inacceptable dans la liberté des gens et leurs croyances" de la part de cette "société laïque radicale" qui "traite encore les citoyens sur des bases raciales et religieuses".
Le député pjdiste est allé jusqu’à qualifier la décision de l’administration de l’hôtel d’"insolence néo-colonialiste".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le massacre de Gaza dénoncé dans un clip de rap brésilien (vidéo)

Le prénom Mohammed, de nouveau le plus populaire en Grande Bretagne