in

L’usine de la Kiswah, à La Mecque, comme vous ne l’avez jamais vue

Depuis 1926, sur ordre du roi Abdulaziz Al Saoud, la Kiswah, la sublime étoffe de soie noire qui recouvre la Kaaba à La Mecque, ornée de calligraphies en fil d’or de la Shahada (la profession de foi musulmane) et de versets coraniques, est fabriquée dans le royaume saoudien, dans les ateliers de l’usine Umm Al-loud construite spécifiquement à cet effet.

L’ Arabie saoudite avait alors souhaité récupérer la confection de la précieuse robe noire évaluée à plus de 4 millions d’euros, d’une superficie de 658 mètre carrés et se déployant sur 14 mètres de haut, après qu’elle fut longtemps tissée en Egypte, puis exportée vers la Terre sainte.

Des photos et une vidéo rares montrant les débuts de l’usine entièrement dédiée à la conception minutieuse de la Kiswah ont été diffusées, mercredi, sur le compte Twitter de KSA Old photos, et largement relayées sur les réseaux sociaux.

Ces prises de vue d’une grande valeur historique sont accompagnées de légendes explicatives, révélant notamment que le monarque saoudien de l’époque avait ordonné que soient recrutés les ouvriers les plus doués et expérimentés du royaume, soit une équipe de choc composée de plus 250 orfèvres en la matière.

Sous une des photos, il est stipulé que « la première couverture fabriquée par l’Arabie saoudite pour la Kaaba a été achevée à La Mecque, sur ordre du roi Abdul Aziz, après plus de mille ans », et que « les matériaux proviennent de l’extérieur de la péninsule arabique, grâce à la Zakat ».

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La consommation, nouvelle religion du XXIe

Les Rohingyas victimes de famine organisée