in

Londres : un faux SDF musulman teste l’humanité des passants dans le cadre d’une expérience sociale

Y a-t-il encore de l’espoir en l’humanité dans ce monde où l’individualisme fait rage, les vieux démons du nationalisme renaissent de leurs cendres et l’islamophobie est à son paroxysme ?

Vêtu d’une tenue traditionnelle et muni d’un carton, sur lequel sa détresse était écrite en toutes lettres, un Britannique de confession musulmane s’est glissé pendant plusieurs heures dans la peau d’un sans-abri et sans ressources, assis devant un grand magasin londonien, afin de tester la réaction des passants.

La religion et la couleur de peau sont-elles un frein à la solidarité envers son prochain en souffrance ? Les mains ne se tendent-elles que vers certains nécessiteux et pas vers d’autres ?

Au bout de 20 minutes et alors que son cas suscitait l’indifférence générale, un adolescent a été le premier à s’approcher de lui pour lui proposer de lui acheter de la nourriture. Quelques instants plus tard, ce fut au tour de trois jeunes femmes, dont deux étaient voilées, de venir s’enquérir de son état de santé, l’une d’entre elles voulant absolument lui donner la somme substantielle de 50 euros, tandis que son amie priait pour lui en silence. Juste après, une autre femme, touchée par son désarroi, s’est penchée vers lui pour lui apporter de l’aide, imitée en cela par d’autres personnes qui, tout au long de l’après-midi, se sont arrêtées pour échanger avec lui et lui prêter assistance.

Contre toute attente, le vrai faux SDF musulman, qui a bien entendu révélé le pot aux roses à ses bienfaiteurs de toutes origines et confessions, est ressorti plein d’espoir de cette expérience qu’il qualifie « d’incroyable », ayant acquis la conviction que la générosité du coeur existe encore par-delà les différences et transcende la haine et le rejet de l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour De Niro, “Trump est un porc, un chien et un minable ” (vidéo)

Sarcelles : des jeunes lancent un nouveau concept pour préparer des repas aux migrants (vidéo)