in

L’histoire de la traite transatlantique des esclaves africains retracée dans l’ADN de dizaines de milliers d’Américains (www.francetvinfo.fr)

L’analyse génétique des descendants américains permet de mieux comprendre certains éléments de l’histoire de l’esclavage. Une étude réalisée grâce aux profils ADN accumulés par la société américaine « 23andMe ».

L’entreprise américaine spécialisée dans les tests génétiques « 23andMe » et l’université de Leicester, au Royaume-Uni, ont analysé les données génétiques de plus de 50 000 personnes des deux côtés de l’Atlantique, en étroite collaboration avec des historiens, des spécialistes des études afro-américaines et d’autres généticiens.

Cette étude génétique, publiée dans l’American Journal of Human Genetics, confrontée aux données historiques recueillies dans la grande base de données sur la traite des esclaves de l’université Emory (États-Unis), apportent quelques éléments nouveaux sur l’exploitation économique et sexuelle de ces millions d’hommes et de femmes jusqu’au 19e siècle. 12,5 millions d’hommes, de femmes et d’enfants ont été transportés sur des bateaux négriers entre 1515 et 1865, dont 70% ont été débarqués en Amérique latine, et entre 300 000 et 500 000 en Amérique du Nord continentale. Plus de deux millions sont morts durant le voyage.
« Nous voulions comparer nos résultats génétiques aux manifestes de transports pour trouver d’éventuels désaccords, ce qui est apparu dans certains cas de façon assez flagrante », explique à l’AFP Steven Micheletti, généticien de la société 23andMe.

Surreprésentation du Nigeria et du Bénin

L’étude révèle que les Afro-Américains (des Etats-Unis) sont majoritairement reliés génétiquement aux populations qui habitaient dans une région d’Afrique correspondant au Nigeria et au Bénin actuels, alors qu’à l’époque, ces populations ne représentaient qu’une minorité des esclaves envoyés aux Etats-Unis. En fait, ils étaient arrivés aux Caraïbes, puis ont été retransportés vers les Etats-Unis, une phase interaméricaine du commerce d’esclaves qui commence à peine à être redécouverte.

Publicité
Publicité
Publicité

Lire la suite

Publicité
Publicité
Publicité

2 commentaires

Laissez un commentaire
    • Pour mieux connaitre la traite sioniso-israélienne des palestiniens se référer à toutes les guerres anti palestiniennes d’usurpation du droit et des terres des palestiniens qui ont été massacrés villages brulés et dont les survivants sont traités en citoyens inférieurs en palestine occupée ou répartis dans des camps de réfugiés liban syrie jordanie égypte !!

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Des associations tunisiennes dénoncent la normalisation des relations entre les Emirats arabes unis et Israël (www.webmanagercenter.com)

Algérie: Plan de relance pour une nouvelle économie (www.algerie-eco.com)