in

L’exposition de Sharjah présente les joyaux du Monde islamique issus des Musées du Vatican

Phare rayonnant de la culture islamique 2014, Sharjah, la capitale de l’émirat du même nom, abrite depuis le mois mars une exposition rare à bien des égards, magnifiée par la collaboration étroite et sans précédent qui s’est établie entre son musée de la civilisation islamique et les Musées du Vatican, notamment le musée ethnologique, pour qu’elle voie le jour.

Sous l’intitulé qui incite à tisser des liens aussi précieux que le sont les objets présentés, « Afin que vous puissiez vous connaître les uns les autres », cette exposition de joyaux du Monde islamique lève le voile sur une partie des 100 000 trésors rassemblés par le Pape XI lors d’une exposition internationale en 1925, grâce à la sélection minutieuse effectuée par une équipe d’experts des musées de Sharjah et du Vatican.

Inaugurée par son Altesse Dr Cheikh Sultan Bin Mohammes Al Qasimi, membre du Conseil suprême et souverain de Sharjah, savant et auteur de son état, particulièrement soucieux de favoriser le dialogue interculturel, l’exposition, conçue pour être un enchantement pour les yeux et une invitation au voyage, à la fois dans le temps et à travers l’Afrique du Nord jusqu’à l’Asie du Sud-Est, met en pleine lumière des œuvres d’art uniques, reflet de la richesse patrimoniale de la culture islamique, sur la passerelle de la connaissance et de l’entre-connaissance dont la valeur est inestimable.

Coup de projecteur sur une infime partie de ces joyaux datant du 13ème, 17ème et début du XXème siècle qui, outre la diversité culturelle du Monde islamique, révèlent la fascination du Vatican qui les avait collectés et préservés avec soin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation d’un conseil théologique et astronomique pour la détermination du mois de Ramadan

Appel du 18 juin 2014 : Oui à la laïcité, non aux discriminations