,

Les « Sukuk » : une nouvelle source de financement alternative pour les PME

La société BIBARS SAS («BIBARS»), leader français dans le développement et la distribution de concepts et produits affinitaires, annonce le succès du lancement d’un financement par émission d’obligations participatives, les «Sukuk», pour une première tranche de près de 500 000 € (cinq cent mille euros).  

BIBARS, titulaire de la Master Franchise en France du concept de restauration Al Farooj (concept de restauration « World Food » originaire de Dubaï), a bénéficié de cette émission de Sukuk pour financer l’ouverture de son premier restaurant pilote situé à Alfortville (94).

Les Sukuk, une innovation majeure de la finance islamique au service de l’économie réelle

Les Sukuk sont émises pour une durée de 5 ans maximum avec un taux de rendement espéré de 8% par an. Cette émission a été souscrite par des clients de la société 570 Asset Management, pionnier dans la conception et la distribution de produits financiers conformes à l’éthique musulmane en France (agissant en tant que Conseil en Investissement Financier, membre de la CNCIF, association agréée par l’AMF sous le N° D011819).

«Nous sommes ravis d’avoir réalisé avec succès cette première tranche de financement qui s’inscrit dans un projet global d’une cinquantaine d’ouvertures de restaurants sur la prochaine décennie, dans ce secteur alimentaire affinitaire en expansion à deux chiffres» indique Atmane Idrissi, le président de Al Farooj France SAS, l’émetteur des Sukuk.

Une finance pour les entrepreneurs

Selon Anass Patel, président de 570 AM, conseil de BIBARS pour l’opération, «les Sukuk sont considérés comme les meilleurs vecteurs pour le développement de l’économie réelle, du fait de leur spécificité comme outil de finance participative entièrement adossé à des actifs réels, loin de toute spéculation. Ils permettent un parfait alignement d’intérêts entre les investisseurs et les entrepreneurs, de plus en plus nombreux à chercher des solutions alternatives au financement bancaire».

Pour Arnaud de Brosses «cette émission de Sukuk est l’aboutissement d’un processus lancé en 2008 par Christine Lagarde, elle constitue une avancée importante pour le financement des investissements des PME».

L’émission des Sukuk a fait l’objet d’une validation de conformité à l’éthique musulmane (fatwa) par un membre permanent du comité de conformité éthique ACERFI. L’opération a été conseillée par le cabinet d’avocats Renault, Thominette, Vignaud.

Adresse 1er point de Vente:

AL FAROOJ ALFORTVILLE
33 rue de Choisy
94140 Alfortville

Pour toute autre information, merci de vous adresser à [email protected] pour le concept de Al Farooj et à [email protected] pour le financement participatif (sukuk).


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les hôtesses de l’air égyptiennes autorisées à revêtir le hijab

Barack Obama: “La sécurité d’Israël est sacro-sainte”