in

Les partis islamiques du Moyen-Orient réunis à Istanbul

Ils ont le vent en poupe sous l’effet du souffle libérateur du Printemps Arabe, même si le contexte socio-politique qui les entoure a ses propres variantes, les partis islamiques de la Tunisie, du Maroc et de l’Egypte participent depuis hier, à Istanbul, à une conférence sur « l’Union des Associations Islamiques 20 », et ce pour deux jours.

Les représentants tunisiens du parti Ennahda, égyptiens des Frères musulmans, et marocains du PJD vont côtoyer les partis islamiques irakiens, jordaniens, malaisiens et indonésiens dans ce grand meeting organisé par le centre des études économiques et sociales de la Turquie (ESAM).

Au cœur des débats, les problématiques inhérentes aux pays islamiques, et plus particulièrement aux évolutions que la révolte Arabe a rendues possible, constituent les axes forts de cette réunion placée sous l’égide de la Turquie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Salah Hamouri est libre !

Entretien téléphonique avec Salah Hamouri