in

Les islamistes du PJD ne veulent pas interdire l’alcool au Maroc

Les islamistes préférés du roi Mohamed VI qui vient de nommer leur leader Abdelilah Benkirane au poste de Premier ministre savent qu’ils n’ont aucune marge de manoeuvre et s’occuperont surtout des dossiers mineurs. La seule mission du Parti Justice et Développement, qui ne remet pas en cause le statut archaïque de Commandeur des croyants du roi Mohamed VI, est de donner des gages afin d’apparaître comme modérés aux yeux du royaume et des gouvernements occidentaux. Alors que la misère, la corruption, l’analphabétisme continuent à sévir dans ce pays, le leader du PJD n’a rien trouvé de mieux que de donner son point de vue sur la vente d’alcool au Maroc, dans un entretien au site Lavieeco.com.

Pour mériter le label d’islamiste modéré, Abdelilah Benkirane a rassuré tous les amateurs de bière, de whisky et de pinard au Maroc en affirmant que "Si l’on veut être dans la mondialisation on ne peut pas faire pour l’alcool ce qu’ont fait l’Iran ou le Soudan. L’ouverture signifie la liberté, mais dans la responsabilité" (….) L’interdiction de l’alcool ne résout pas le problème puisque, de toute façon, les Marocains qui aiment boire vont se le procurer ou en fabriquer eux-mêmes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enrico Macias défie les Algériens

Le Hezbollah met KO l’Amérique sur un ring !