in

Les Frères musulmans égyptiens veulent un «bon voisinage» avec Israël

Repris par plusieurs médias arabes, mais aussi  par des sites pro-palestiniens et israéliens,  l’instruction donnée par le ministère égyptien des Affaires religieuses d’enseigner le «bon voisinage» aux imams en formation et son appel lancé aux mosquées de faire des fetwas sur l’importance de faire preuve de bon voisinage, notamment avec Israël»démontre que l’élection d’un président égyptien, issu des Frères musulmans, n’a en rien modifié la politique étrangère de ce pays vis-à-vis de la Palestine, comme le prouve la décision de Morsi de fermer les tunnels qui passent entre Gaza et l’Egypte.

La rencontre au Caire, le 14 juillet dernier, entre le président Mohammed Morsi et la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton venue réaffirmer le "ferme soutien des Etats-Unis à la transition démocratique en Egypte", témoigne également de la poursuite de la même politique égyptienne sur le conflit israélo-palestinien.

Les liens entre les Frères musulmans et les Etats-Unis ne datent pas d’aujourd’hui. En 1953, une délégation de cette confrérie avait été reçue par le président Dwight Eisenhower à la Maison Blanche (voir photo ci-dessous).

Rappelons également que le principal sponsor des Frères musulmans, le Qatar entretient d’excellentes relations avec Israël. Voir ci-dessous la vidéo de la visite secrète de l'Emir du Qatar en Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le site de vente en ligne Jahida.com croule sous les plaintes

Quand un évêque Syriaque propage l’islamophobie au Parlement européen