in

L’épicerie halal de Colombes condamnée à la fermeture pour n’avoir ni porc ni alcool dans ses rayons

Taxée de « communautarisme » par le bailleur de l’office HLM qui lui louait le local, l’enseigne Good Price de Colombes n’aura pas réussi à se débarrasser de cette étiquette devant le tribunal de Nanterre qui vient de trancher, ce lundi 4 décembre, dans le vif : il a en effet ordonné la résiliation du bail de l’épicerie halal et l’expulsion des lieux de la société, avec « l’assistance de la force publique si besoin », en condamnant son gérant à verser 4 000 euros au bailleur pour les frais de justice, selon le Parisien.

Le juge a donc donné raison à l’office HLM de Colombes, présidé par la maire (LR) Nicole Goueta, qui, alerté par des riverains qui s’étaient plaints de ne pas trouver dans les rayons du porc et du vin, avait aussitôt accusé la supérette d’avoir une « orientation spécifique » contrevenant à un « commerce d’alimentation générale », la poursuivant devant les tribunaux en 2016 pour obtenir la rupture du bail.

L’argument très pragmatique avancé par le commerçant face à ses détracteurs « Je fais du commerce. Je regarde autour de moi et je cible ce qui peut s’y vendre » n’a pas pesé bien lourd dans la balance de la justice, dont le moins que l’on puisse est qu’elle n’a pas penché en sa faveur.

« Abstraction faite de l’aspect confessionnel, il convient de retenir que l’orientation spécifique de l’activité vers la vente de produits destinés non pas à toute clientèle mais à des acheteurs spécifiques (produits halal, produits orientaux) est restrictive et ne correspond pas à la notion large d’alimentation générale », stipule le jugement du tribunal.

Pour sa défense, l’enseigne Good Price, par l’intermédiaire de son avocate, avait précisé que s’agissant de l’alcool, « on nous reproche de ne pas vendre de vin, or c’est une activité annexe: le vin ne fait pas partie de l’alimentation générale ». « C’est ce que l’on appelle un complément, donc il n’y a pas d’obligations », avait-elle souligné, mais en vain.

De son côté, la mairie de Colombes, qui a obtenu que l’épicerie halal baisse définitivement son rideau, se défend à présent de vouloir « stigmatiser une communauté », après avoir crié à « l’islamisation de tout un quartier » pendant plusieurs mois…

45 commentaires

Laissez un commentaire
  1. de toutes façons le marché du Halal est détenu par les sionistes qui ont non seulement les abattoires mais le monopole sur les produits orientaux en général

      • Cher Mr Leroy. Les sionistes ne sont pas partout, ils sont juste la ou il faut pour servir leurs interets et nuire aux interets d une communauté dont leurs aïeux ont payé de leur vie pour les libérer du nazisme (ces fameux indigénes qui servaient de chair a canon et qu il a fallu attendre 60 ans que le president Chirac décide de réévaluer leur pension de misére ) et aussi pour que vous ne soyez pas obligé de parler allemand a l heure d aujourd hui. Quelle belle reconnaissance de la FRANCE des lumiéres.

      • Cher ami Leroy
        Obsession ou pas vous semblez en avoir une pour les Arabes !
        La France comme les autres pays font partie de la planète Terre et les habitants sont des terriens, quels qu’ils soient, et ça s’arrête là.
        Les frontières sont dans la tête des gens avant d’être sur la carte
        Ni toi ni moi ni lui n’a plus ou moins le droit de vivre ici ou là ! Elle est là l’obsession !!
        Devant Dieu nous sommes tous Ses créatures peu importe l’origine la taille le.poid…cest Lui qui nous créé en même temps!
        la différence pour Lui est ce qui réside dans nos cœurs alors arrêtons cette relation de infériorité/supériorité
        Bien à vous

      • Señor Leroy, vous êtes un peut décale : en quoi vous dérangent les musulman ? Ah ne sont comme vous, eh ?
        Vous devez être assez ignorant, car sinon vous seriez reconnaissant a ces arabes y africains, qu’on donne son sang pour que vous puissiez aujourd’hui l’ouvrir, votre gueule.
        Demandez-vous, pourquoi les autres, doivent venir toujours à vous sortir les châtaignes du feu ?
        Ne seriez-vous, pas assez capables ?

  2. Apres ils vont dire qu ils ne sont pas raciste quelle absurdite dans quel monde on vit , les tribunaux feraient mieux de s occuper d affaires plus serieuse,depuis quand ne pas vendre du porc et du vin est un crime c est clairement une discrimination

    • Kaskar , vous inversez les propositions … la discrimination , c’est de ne pas vendre du porc et des alcools , car vous discriminez ceux qui en consomment . Nul n’est obligé de consommer tout ce qui est proposé par un magasin . Dans votre cas , en bon musulman vous n’en achèteriez pas mais pourquoi en priver les autres ?

      • Si je suis votre raisonnement, je vais demander à ce que l’on fasse fermer les superettes BIO, car je n’y trouve aucun produit pas BIO, et je ne consomme pas BIO, c’est discriminatoire et scandaleux pour ceux qui ne consomment pas BIO… on trouve n’importe quel prétexte (dixit Plenel) pour s’en prendre aux musulmans dans ce pays

      • valenty
        Chacun est libre de faire ce qu’il veut dans son commerce: c’est la loi du marché et de la libre entreprise. Un bar vend de l’alcool, les musulmans pratiquants n’en consomment pas, alors selon votre logique débile, ce même bar devrait fermer???

      • Il aurait du proposé du cochon et de l’alcool hallal pardi ! Mais quelle discrimination ! Tiens je vais aller me plaindre à mon maire parce que mon épicier de quartier ne fait pas de la viande hallal, casher, bio, équitable, locale MDR. Toute bonne réaction ira voir ailleurs i.e. plus loin qu’en bas de sa porte. Ce procès n’est qu’un jugement politique et idéologique.
        Tiens je suis chinois, tu mangerais du chien, du chat et du rat parce que tu sais c’est traditionnel épidermique chez nous alors tu as intérêt à en manger sinon tu es un danger annoncé pour notre culture multi-millénaire basée sur la viande de chien, de chat et de rat et ajoutes l’acool d’absynthe pur c’est pour l’esprit. C’est comme si tous ceux qui n’aiment pas le couscous devenaient d’un coup des dangers de la culture (couscoussienne certainement) et devaient absolument vendre des graines de couscous même là où ce n’est pas rentable MDR
        Enfin, je crois que les français ne mesurent pas combien leurs élites les tournent en dérision en les associants à une nourriture. Bref, l’histoire du cochon plus que du pinard est certainement une question idéologique de la plus haute importance à en croire tous ces amoureux du cochon. Et à en écouter d’autres, le cochon est certainement un des pilier de leur culture personnelle ou plutôt de leur économie personnelle (mais chut il ne faut pas le dire que c’est surtout une question de prix de viande au kilo pas cher peucher et d’une rentabilité à toute épreuve défendue urluberlu par notre cher industrie porcine et big pharma pour les tonnes d’antibiotiques nécessaires).
        Tiens je vais aller en Inde manger de la cervelle de singe avec Indiana Jones pour la peine. Et vous les mangeurs d’insectes ? A quand votre plainte auprès de la grande distribution ? Parce qu’on y arrive (ben oui insecte = rentabilité +++ = protéines c’est tout benef yahoooo).
        Ah oui j’oubliais, moi je mange du poisson bio équitable, de la viande locale dont le bétail a été vérifié par moi-même (achat groupé) et je n’en mange que parfois mais quel régal pour les papilles. Et pourtant, je gagne à peine plus que le smic.
        Par ailleurs, tout vrai musulman sait que Hallal = bioéquitable local et pas ces pseudo-marques hallasher industriels donc à la limite tant mieux qu’il ferme. Une vraie épicerie Hallal n’a aucune distinction avec une épicerie bioéquitable locale même les prix se rejoignent. Quant à la viande, cochon ou pas, une “vraie” viande se trouve chez un petit éleveur local hors des circuits industriels.
        Donc quand les musulmans disposeront d’eux même du marché Hallal de bout en bout en dégageant le hallasher, rassurez-vous car une bouffée d’air frais soufflera sur nos agriculteurs locaux et les prix de la bonne bouffe diminueront. Du coup, vous aurez tous du bon cochon local dans vos assiettes. Hallal = Bioéquitable et local ! Vous voyez, l’Islam c’est bon 🙂

        PS : Les élites se foutent encore plus de certains compatriotes en limitant le concept Hallal à l’abattage alors que le VRAI problème est l’industrialisation de l’abattage. Croyez-moi, une poule qui fait 200 bornes entassée, les pattes cassées, sans air suffisant pour respirer et avec des problèmes de poids, ses dernières secondes sont dans tous les cas une libération. Alors avant de critiquer les musulmans et dirent “nous on est plus humains et sensibles”, il faudrait d’abord regarder la qualité de vie de son poulailler parce que le vrai constat est là. Il s’agit surtout de comprendre ce que nos élites vous cachent derrière leur propos diffamatoires et mensongers à plus d’un titre. Pendant qu’on mange de la m…. et qu’on perd le peu d’énergie à se chiffonner inutilement, eux ils se gavent d’argent des lobby et se foutent de notre santé.

      • VALENTY vous allez chez une épicerie KACHER ??? par ce que là vous ne trouvez jamais de porc… (ce qui est bon pour moi n’est pas bon pour les autres). Le monde deviens de plus en plus Inhumain, sans âmes à cause des gents comme vous.

  3. On aura tout lu!!!! Et alors ce pauvre commerçant aura eu au moins le mérite de ne pas empoissoner ses clients accrocs au porc et à l’alcool: pas de maladies liés au porc et pas de cirrhose du foie et accident de la route ou de coma éthylique.
    Bref ils veulent se saoûler qu’ils aillent aiileurs dans les centres commerciaux il y a ce qui leur faut.
    C’est vraiment la génération délation. Limite comme dans les années 1930, les fachos français dénonçaient les épiceries casher aujourd’hui c’est pareil mais contre les supérettes halal. La justice française perd la boule et n’est pas du tout équitable surtout qu’il devait proposer des produits à prix compétitifs au moins pour les petits porte-monnaies. les fachos ont encore frapper et détruit un commerce et des emplois: ah qu’elle devient de moins en moins belle la France!!!!
    Ces fachos doivent être hyper-jaloux d’avoir vu la réussite de ce commerçant et de ses employés mis à la rue par un gros coup d’injustice et là Macron et son gouvernement ne disent rien: le chômage va toucher sutout les enfants d’immigrés et les immigrés: cacher ces statistiques ethniques qu’on ne saurait voir!!!! Quelle horreur dans le pays des droits de l’homme d’agir comme au temps des collabos et des nazis.

    • Je pense qu’il s’agit surtout d’un manque de communication (défaut de connaissances?).Si on expliquait que le porc est formellement interdit dans la bible, par exemple, ou certains de vos arguments…….c’est vous qui auriez dû être son avocat! 🙂

    • Ce n’est pas important, car le seul communautarisme qui existe officiellement en France est celui des musulmans.

      Les autres communautés bien qu’elles vivent en communauté, avec leurs propres commerce, leurs religions (ou pas) elles ne sont jamais taxées de communautarisme.

      Le communautarisme juif ? Rien que le penser les politichiens en ont des frissons et les genoux qui tremblent.
      Le communautarisme chrétien ? Il est invisible, c’est la norme.
      Le communautarisme blanc ? Il est invisible, c’est la norme.

      Mais attention, nous, si nous sommes plus de 2 nous formons une bande ethnique.

      Cherchez à rester pur et à consommer ce qui vous est licite et vous envahissez l’espace public avec votre religion.

      Satan domine la France au sommet de leur pyramide, voila la raison de cet acharnement.

      Qu’est ce qu’ils sont faibles d’esprit, s’ils savaient.

    • La différence ici est que ce magasin appartient à un bailleur HLM, et que le bail dit “épicerie générale”.
      Une épicerie générale, en France, vend normalement tout ce qui se consomme “normalement” EN FRANCE. Dont du porc et du vin.
      Nul n’a obligation, cela dit, d’en acheter !

    • L’hypercasher de la porte de Vincennes ne se trouve pas dans un local appartenant à l’office de HLM ni à aucun autre organisme public… Il vend donc ce qu’il veut ! Idem pour tous les autres commerces, hallal, juifs, africains, orientaux etc. Les commerces “communautaristes” quels qu’il soient, existent donc et peuvent exister dans le domaine privé… Mais pas sur le domaine public… Lex dura lex sed lex.

  4. Effectivement, c’est assez incroyable comme décision.
    Le gérant devrait faire appel… les juridictions de premières instances sont remplies de juges incompétents ou a minima qui ne prennent pas le temps de faire un travail de fond sur ces questions.

    Après, pour commenter les commentaires, voire le complot juif partout c’est usant. Va falloir se réveiller et comprendre qu’en ce moment en France, en Europe ce ne sont pas les juifs nos ennemis mais une partie de nos concitoyens athées, cathos, protestants, parfois juifs voire musulmans qui ne supportent pas que les anciens colonisés, immigrés, enfants d’immigrés…deviennent des citoyens adultes et s’organisent pour se soustraire à leur pouvoir.
    On est dans la lutte des classes sur font ethnico-racial.

  5. Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ! Dans cette affaire, il ne s’agit pas de droit pénal mais de droit commercial, voire de droit public. Le local appartient à une société d’HLM qui l’a loué pour ouvrir une épicerie destinée à tous les gens du quartier. En en faisant une épicerie réservée aux musulmans, non seulement les épiciers ont causé une rupture de l’égalité des habitants ce qui a provoqué des plaintes, mais surtout ils sont contrevenus à une clause contractuelle. Or « les contrats légalement formés tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faits. »
    (code civil, art. 1103) ; si un des cocontractants ne respecte pas le contrat, il est totalement normal qu’il soit sanctionné, que ce soit en première instance, en appel ou devant la Cour de Cassation.
    Les épiceries casher qui ne violent pas un contrat passé avec un office d’HLM n’ont pas à être inquiétées. Ce n’est quand même pas difficile à comprendre.

    • Ne soyez pas si sûre de vous la catégorie alimentation générale n’est pas si cadrée que ça par le droit et la jurisprudence.
      Une épicerie de campagne qui ne vend ni pain, ni produiits frais, ni sodas (par conviction : produit mauvais pour la santé) fait elle de l’alimentation générale?

    • Donc, de même, si on suit le même principe et la m^me logique, un musulman qui cherche du Halal dans une alimentation générale et qui ne trouve rien, il y aura rupture d’égalité des habitants…?! absurdité dans un pays des libertés et de droits de l’homme…

  6. Stupide de considérer cela comme étant raciste. Dans le contrat de bail était inscrit alimentation générale, les gérants sont donc hors la loi.Rien n’interdit de faire un commerce halal

    • Le halal c’est de l’alimentation général, rien n’empeche un non musulman d’en manger.

      Si c’était une épicerie casher qui avait ouverte JAMAIS l’office HLM n’aurait porté plainte parce qu’il n’y a pas de porc dedans. JAMAIS.

      C’est juste pour faire emm… les musulmans, comme d’habitude. Ca n’a rien à voir avec la race, c’est juste une mesquinerie de plus contre l’Islam.

  7. si j’ai un conseil à donner à ce commerçant c’est de faire appel et dire qu’il accepte après réflexion et pour ne pas mettre au chômage ses employés de vendre l’alcool et le porc .
    après , il fixera des prix supérieure à la moyenne( il est libre de fixer sa marge) de sorte que personne ne lui achète ses produits ,puis il fera constater par huissier après un certain temps que ces produits ne sont pas rentable et qu’il décide de les retirer de la vente( c’est sure que de cette façon aucun juge ne peut le forcer à vendre des produits qui ne sont pas rentables)
    c’est comme cela qu’il faut agir lorsque on vit dans un pays ou le moindre désir de vivre en fonction de ces convictions et vite interpréter comme un attaque contre la sainte laïcité.
    il faut que les musulmans de ce pays sachent qu’une affaire médiatisé et une affaire perdu d’office peur eux.parque malheureusement et encore pour un certain temps les musulmans ont mauvaise presse, ils sont d’abord coupable jusqu’à preuve du contraire , et vous ne retrouverez pas un seul intellectuel qui osera dire que cette affaire sent la discrimination.
    pour preuve , pendant plusieurs années dans toutes les grandes surfaces de France aucun produit hallal n’était vendu , et pourtant la majorités de familles musulmanes y fessaient leurs courses, ya til eu un seul magasin fermé ? pour les mêmes raisons “orientation spécifiques”c’est dire destine à une clientèle qui exclu les musulmans aussi ,puisque on trouve de tous sauf la viande hallal et les produits hallal, et dans la supérette aussi on trouve de tous sauf la viande non hallal ( porc)et les boisson alcoolises , alors ou est la différence ?

  8. Tout à fait normal que cette épicerie ferme.

    Imaginez un instant qu’un supermarché interdise du jour au lendemain les produits halal. Cela ferait tout un scandale.

    Si un boucher de confession musulmane ne vend pas de porc : tout à fait d’accord, je n’ai rien à redire. Par contre, un employé de confession musulmane qui travaille dans une boucherie où le porc se vend et qui refuse de servir le porc doit être licencié sur le champ.

    C’est tellement logique ce que je dis.

    Une grande majorité de Français est d’accord avec mes propos.

  9. et ça c’est pas horsl-la-loi et ça ne suscite aucune réaction des franco-français qui condamne un commerçants et ses employés au chômage forcé.
    Trois cadres de Lafarge ont été mis en examen vendredi dans l’enquête sur les activités du groupe franco-suisse en Syrie, soupçonné d’avoir indirectement financé l’organisation Etat islamique pour faire tourner sa cimenterie dans le pays en guerre en 2013 et 2014.

    LIRE AUSSI >> Révélations sur Lafarge en Syrie: témoins à charge
    Vive la République, vive la France!!!!!!!

  10. dommage je suis propriétaire de deux locaux commerciaux malheureusement déjà louer sur Levallois Perret si j’avais eu Un local sur Colombe je me serai fait un plaisir de lui louer a ce Monsieur avec 3 Mois de gratuité pour sa mises en place …..!

    • Señor Leroy, vous êtes un peut décale : en quoi vous dérangent les musulman ? Ah ne sont comme vous, eh ?
      Vous devez être assez ignorant, car sinon vous seriez reconnaissant a ces arabes y africains, qu’on donne son sang pour que vous puissiez aujourd’hui l’ouvrir, votre gueule.
      Demandez-vous, pourquoi les autres, doivent venir toujours à vous sortir les châtaignes du feu ?
      Ne seriez-vous, pas assez capables ?

  11. Ah bon??? comme dirait roselyne bachelot devenue chroniqueuse après son poste de ministre de la santé, paraît-il.
    Abstraction faite de toute religion, le porc est réputé être un vecteur de maladies en tout genre. Et l’alcoll on connaît la pub: un verre bof, deux verres aïe, trois verres c’est foncer droit dans le mur avec la bagnole.
    Elle est pas belle la vie: pour ce commerçant elle l’est car au moins il n’était pas complices de l’accélération de la s mauvaise santé des clients voire de leurs taux d’alcoolémie élevés; ces clients intolérants sont leurs propres fossoyeurs: après il ne faudra qu’ils pleurent d’avoir perdu la vie à cause de l’alcool consommé sans modération et le reste, qu’ils assument leur mauvaise santé tous seuls.

  12. Pauvre France ! Où en est-on arrivé ?

    De nombreux sujets importants restent sans solution, et là, on passe du temps sur une histoire stupide d’une épicerie dans laquelle il n’y a pas de vin et de porc.

    Mais qu’est-ce qu’on s’en tape ! il y a pléthore de commerce où l’on vend du porc et du vin, il faut simplement s’y rendre.

    Tout commerçant, musulman ou non, a le souci de proposer des produits qu’il pensent pouvoir vendre. C’est le cas ici !

    Ensuite, on ne peut pas ” ghettoiser ” des quartiers, y agglutiner une population arabo-musulmane, et se plaindre après que des commerces halal y voient le jour.

    Cela ressemble à de la schizophrénie…

  13. Bonjour, bien évidemment les épiceries casher pourront continuer d’avoir l’agrément de toute la classe politico/médiatique.
    Malheureusement le deux poids deux mesures existera toujours mais on sais tous que la vie sur terre n’est pas éternelle.
    Ces haineux racistes islamophobes finiront bientôt sous terre et là les règles du jeu seront pas les même.
    L’instant qui suit la mort est le seul redoutable, il est l’éternité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Samah Jabr, directrice de la Santé mentale en Cisjordanie occupée: “Les Palestiniens ne renonceront jamais à leur terre”

«Sarkozy, assassin !» : marche contre l’esclavage en Libye dans les rues de Paris