in

L’Emiratie, qui a sauvé la vie d’un camionneur indien, honorée par le Prince héritier d’Abu Dhabi

Croulant sous les honneurs officiels pour avoir protégé un chauffeur de camion indien, victime d’un accident de la route, contre les flammes qui étaient en train de le brûler vif, Jawaher Saif Al Kumaiti, 22 ans, est désormais auréolée de gloire dans des Emirats arabes unis où le récit de son héroïsme s’est propagé à la vitesse de la lumière, tel un beau conte, exaltant les vertus du courage et de l’entraide envers son prochain, que l’on se transmet de foyer en foyer.

Loin de se laisser étourdir par sa notoriété fulgurante, la jeune femme, citée en exemple et propulsée sur un piédestal aussi flatteur que vertigineux, affiche une grande humilité et maturité face à l’engouement qui l’entoure, notamment devant le Prince héritier d’Abu Dhabi, Mohamed Bin Zayed. Ce dernier a chanté publiquement ses louanges, saluant « sa bravoure, sa présence d’esprit et son action à caractère humanitaire ».

Accueillie sous une pluie d’éloges par l’ambassadeur de l’Inde aux Emirats arabes unis, Jawaher Saif Al Kumaiti, cette employée de la Abu Dhabi National Oil Company qui, confrontée à une situation exceptionnelle début octobre, s’est surpassée, munie d’une abaya qui a sauvé la vie d’un homme en détresse, a prononcé la première allocution de sa jeune existence avec une solennité émue.

« Les différences entre les religions ne sont pas une raison pour ne pas s’entraider mutuellement, pour ne pas prêter assistance à son prochain. Le message essentiel que je veux délivrer devant vous est celui-ci : si vous êtes en mesure d’aider quelqu’un, de le secourir, alors faites-le ! ». Telle est la magnifique morale de l’histoire prônée par une Emiratie exemplaire, à laquelle une seule conclusion s’impose : Tout est bien qui finit bien !

Un commentaire

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maroc : la venue de l’ex-ministre israélien, Amir Peretz, scandalise les militants marocains anti-normalisation avec Israël

Mohammed ben Salmane: le prince héritier saoudien préféré d’Israël