in

Le tweet nauséeux d’une élue Umpiste issue de la “diversité”

Il n’y a pire semeurs de haine que ceux qui ont vendu leur âme au diable en servant, l’échine bien courbée, de caution ethnique à de funestes desseins politiciens. En la matière, bien malin qui pourrait rivaliser avec les militantes version diversité  de l’UMP, les Rachida, Fadela, Jeannette, Nora et maintenant Malika, qui excellent dans l'art d'être plus royalistes que le roi !  

Hurler avec les loups ne suffisait pas à Malika Salim, conseillère municipale à Choisy-le-Roi et suppléante de Thierry Hebbrecht aux prochaines législatives, il lui fallait encore hurler plus fort, et agiter les esprits de son tweet nauséeux : "Si vous voulez que nos villes deviennent Bamako-sur-Seine et Ghaza-sur-Marne, votez pour Hollande" a-t-elle signé, pour décrier le projet socialiste relatif au droit de vote accordé aux étrangers aux élections municipales.

Suscitant un tonnerre d’indignations, le  message de la conseillère municipale a disparu à la vitesse de l’éclair, cette dernière se perdant en vaines justifications. En effet, son piteux rétropédalage dans la semoule ne pouvait effacer des mémoires un précédent tweet du 29 avril, dans la même veine : "Il y a beaucoup de personnes de couleur au meeting de Hollande à Bercy surtout des subsahariens, c’est qu’il y a quelque chose qui cloche !

Ce qui cloche particulièrement, c’est cette fâcheuse propension qu’ont les égéries Umpistes issues "de la diversité"  à marcher sur les autres, en les piétinant, pour se faire une place au soleil, au sein d’un parti de plus en plus ouvertement xénophobe et islamophobe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le physicien Adlène Hicheur condamné à cinq ans de prison, dont un an avec sursis, pour “terrorisme”

Affrontement entre groupes salafistes et la police allemande (vidéo)