in

Le sens de la fête de Pâques en Orient

Le sens de la fête de Pâques est le même dans toutes les Églises. Il est fondamental pour la vie des chrétiens. Les offices de la montée vers Pâques suivent partout les récits évangéliques de la Passion, de la mort et de la Résurrection du Seigneur.

Comme en Occident, chaque Église célèbre le Triduum pascal, chacune selon sa propre liturgie et sa propre spiritualité.

Ces trois jours saints constituent la matrice de la foi chrétienne :

Publicité
Publicité
Publicité
  • le jeudi saint : institution de l’Eucharistie et donc institution du sacerdoce ;
  • le vendredi saint qui dans les rites orientaux correspond aux obsèques du Seigneur : le Christ passe par la mort pour détruire la mort causée par le péché collectif de l’humanité ce qui nécessite la restauration et le renouvellement de l’humanité déchue, solidaire dans le péché ;
  • et finalement la grande fête de Pâques : c’est la fête principale, au cœur de toute la vie des chrétiens, qui rappelle la victoire du Seigneur sur l’esclavage et la mort. Les fidèles de nombre d’Eglises orientales ont l’habitude de proclamer pendant cette période « Christos Anesti« , « Christ est rescucité«

– Qu’est-ce que « Pâques » pour les orientaux :

En plus de la mémoire de la libération du peuple d’Israël de l’esclavage en Egypte, elle est le signe de la victoire du Christ et d’une immense Espérance en la victoire de la vie sur la mort, de l’amour sur la haine.

Le sens littéraire du mot « Pâques », mot d’origine araméenne, est « passage » [de la Mer rouge et de la vie mortelle à la vie éternelle ndlr].

Publicité
Publicité
Publicité

Au sens spirituel, c’est le passage de l’esclavage à la liberté, de l’ignorance à la connaissance, de la mort à la vie. Pour les orientaux, la semaine sainte est la plus pratiquée, la plus priée, la plus fréquentée, avec une piété et des émotions intenses.

La semaine sainte interpelle même les non pratiquants qui assistent aux différentes cérémonies, surtout à la cérémonie des obsèques du Christ, le vendredi saint, et celle du dimanche de Pâques.

LES DIFFÉRENCES

Des dates différentes

– Cette année, Pâques sera souhaité à deux dates avec 5 semaines d’écart :

  • le 4 avril 2021 : pour l’Eglise latine comme pour les Église orientales catholiques, à Jerusalem, Bethléem et lieux saints, et les Patriarcats de Constantinople, d’Alexandrie, d’Antioche, les Églises de Roumanie, de Bulgarie, de Chypre, de Grèce, d’Albanie qui suivent le calendrier julien révisé;
  • le 2 mai 2021 : pour les Patriarcats copte orthodoxe, de Moscou, Jérusalem, les Églises de Serbie, Géorgie, Pologne, et d’Ukraine.

En fonction du territoire, et d’un pays à l’autre du Proche-Orient, la date de la fête de Pâques peut être différente. Parfois les deux dates concordent ; c’était le cas en 2017 et ce sera le cas à nouveau en 2025.

Publicité
Publicité
Publicité

– Le jeudi saint les maronites prient toute la nuit, en souvenir de la nuit passée par Jésus en prière au jardin des Oliviers.

– Lors de la messe de Pâques, les fidèles chaldéens applaudissent lorsque le prêtre, ou l’évêque, annonce la Résurrection du Seigneur.

L’Œuvre d’Orient

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Abdallah Zekri recadre Marlène Schiappa qui interfère dans le culte musulman

Edwy Plenel qualifie de “clichés antisémites“ certaines citations du livre du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin