,

Le Qatar, terre d’accueil du Mondial de Handball 2015

Le Qatar deviendrait-il la nouvelle Olympe du sport mondial ? Non contente d’avoir fait sensation en décrochant l’organisation prestigieuse du Mondial de football 2022, l’opulente monarchie du Golfe, qui a mis plein cap sur le nec plus ultra des rencontres sportives, continue sur sa lancée gagnante en étant désignée, aujourd’hui, à Malmö, comme terre d’accueil du Mondial 2015 de Handball, par la Fédération internationale.

Aucun titre de gloire ne semble résister à la richissime monarchie gazière du Golfe, qui fait une incursion très remarquée et triomphale dans le club VIP des pays hôtes des grandes olympiades contemporaines.

Postulant également pour les Mondiaux d’athlétisme à l’horizon 2017, le XXIème siècle sera définitivement sportif pour le Qatar, qui vient de prendre une nouvelle fois de vitesse toutes les autres nations en lice, et ce dès le premier tour, dont la France extrêmement déçue, sous l’impulsion d’un « cheikh, grand amateur de sport » ainsi que l’a déclaré, exultant de joie, le président de la Fédération qatari de handball Ahmed Mohammed Al-Shaabi à l’AFP, qui a souligné « Il aime le sport et son peuple, il fait tout pour son pays et ça passe aussi par le sport ».

Le Qatar a certes les moyens de ses ambitions, et se projetant déjà dans l’après-pétrole, a choisi de miser sur le fabuleux vecteur médiatique qu’est le sport de haut niveau pour braquer tous les projecteurs sur lui, mais également pour changer le regard sur le monde arabo-musulman.

Le nouveau terrain de jeu de la planète semble avoir trouvé son point d’ancrage puissant, innovant et plein d’enthousiasme, prêt à relever tous les défis climatiques à travers des stades de football climatisés, et aspirant à s’imposer comme un haut lieu du tourisme grâce à des infrastructures inégalées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Irlande : un centre commercial décide de ne plus vendre de cosmétiques de la mer morte

Bernard-Henri Lévy, « la preuve que Dieu existe » selon un humoriste américain