in

Le Liban fait face à une « catastrophe » : c’est le diagnostic sévère du nouveau Premier ministre

Le nouveau Premier ministre libanais estime que son pays fait face à une « catastrophe » et évoque une « impasse financière, économique et sociale ». Hassan Diab a dressé ce diagnostic à l’issue de la première réunion de son gouvernement qu’il a formé ce mardi avec l’aide du Hezbollah pro-iranien et de ses alliés, mais sans les partis de l’ex-Premier ministre sunnite Saad Hariri. L’arrivée du nouveau Premier ministre et de son cabinet n’ont pas éteint la colère des manifestants qui réclament, depuis trois mois, un renouvellement complet de la classe politique qu’ils accusent de corruption.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire
    • Le Liban! Tout cela est la faute de l’Iran qui n’a cessé de vouloir mettre la main sur la
      Syrie et aussi sur le Liban. C’est une honte pour le monde entier d’avoir laissé
      faire les ayatollahs cinglés. La ou ils passent le bonheur trépasse.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

« Sauvons notre Mosquée ». Les fidèles de la Grande Mosquée de Paris se mobilisent contre l’élection de Chems-eddine Hafiz au poste de recteur

Algérie: le général Lachkhem obtient l’interdiction de Mondafrique