in

Le Club Newcastle United ouvre une salle de prière pour ses joueurs musulmans

Pour le prestigieux club de football de Newcastle United, il n’y a pas d’incompatibilité majeure entre religion et sport de haut niveau, bien au contraire, les deux pratiques peuvent se concilier harmonieusement et en parfaite intelligence, le bien-être de certains contribuant à renforcer la cohésion de groupe.

Au final, toute l’équipe est gagnante, et c’est cette seule et unique perspective, sans avoir cédé à aucune pression de quelque nature que ce soit,  qui a décidé les dirigeants du club à ouvrir une salle de prière pour leurs sept joueurs musulmans.  Une salle de prière dont la particularité est d’être accessible aux autres joueurs non-musulmans, qui éprouveraient le besoin de s’isoler ou de se recueillir.

Choyés à bien des égards, les virtuoses du ballon rond de Newcastle United ne sont pas réduits à leurs seules aptitudes sportives, leur identité de croyants, qui les compose intrinsèquement, est aussi prise en compte, sans que la face du monde en soit pour autant changée ou plutôt « islamisée », faisant mentir la légion de nos Cassandre tricolores, toujours prompts à crier à l’islamisation ou l’halalisation de l’Hexagone, de ses villes et villages en passant par ses terrains de foot !

"Maintenant que nous avons le plus grand nombre de joueurs musulmans pour un club de Premier League, il était essentiel que nous nous occupions bien d’eux", a déclaré l’un des responsables du club à la presse anglaise.

Au sujet de Demba Ba, l’international franco-sénégalais, né à Sèvres dans les Hauts-de-Seine, qui évolue actuellement à Chelsea, ce dernier a précisé : "Demba Ba était le plus pieux de tous les joueurs", précisant: "Il priait régulièrement avant les grandes rencontres, et était rejoint par tous ses coéquipiers, ce qui  créait une communion de pensée extraordinaire et une formidable unité, précieuse pour un jeu collectif tel que le foot".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Air France reconnue coupable de discrimination envers une passagère en partance pour Israël

Exclue de son collège pour son bandeau noir