in

Le clip engagé du rappeur marocain Muslim fait le buzz

Le succès viral est au rendez-vous, instantané et phénoménal, le nouveau vidéoclip de Muslim, le rappeur marocain natif de Tanger, cartonne sur Youtube, déclenchant, en seulement quelques petits jours, une avalanche de  « j’aime », conquis par le message socialement fort de son dernier single.

Sans complaisance avec le fléau du chômage et de la pauvreté qui frappe de plein fouet la jeunesse de son pays, précarisée et poussée au désespoir, Muslim a su mettre des mots sur une souffrance quotidienne oppressante qui résonne chez ses nombreux fans, son clip atteignant rapidement le million de vues dans un bourdonnement de clics qui n’a cessé de s’amplifier.

"Al Rissala, c’est le message des pauvres. C’est le sang des larmes des pauvres", chante Muslim dans un refrain, devenu un leitmotiv sur Facebook pour des milliers de jeunes identifiés à une génération sacrifiée. "Le single parle de la situation des jeunes de notre société, de la souffrance des jeunes diplômés chômeurs", explique-t-il au micro tendu par la presse, en faisant entendre sa tonalité engagée qui en fait un rappeur à part, plutôt téméraire, sur la scène musicale marocaine. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un député britannique exhorte les musulmans à rejeter le Saint Coran

Massacre de musulmans birmans: le témoignage d’une victime (vidéo)