in

L’abattage rituel soumis à autorisation préfectorale à compter du 1er juillet 2012

Si la nouvelle n’a rien d’inquiétante en soi, c’est sa contextualisation (islamophobie) et surtout son calendrier (élections de 2012) qui suscitent l’interrogation.

Selon une dépêche AFP relayée par Le Monde.fr, un décret publié ce mercredi au Journal Officiel prévoit l’obtention d’une autorisation préfectorale pour les abattoirs pratiquant l’abattage rituel à partir du 1er juillet 2012.

Le texte autorise les abattoirs concernés à réaliser ce type d’immolation à la condition que ” le système d’enregistrement mis en place permet de vérifier que l’usage de la dérogation correspond à des commandes commerciales qui le nécessitent “.

Côté association de défense des animaux, cette nouvelle rassure. La Fondation Brigitte-Bardot (FBB), par la voix de son porte-parole Christophe Marie, allègue : “Pouvoir justifier qu’un abattage rituel correspond à une commande spécifique est un point important car, actuellement, la plus grande partie des viandes issues de ce type d’abattage se retrouve dans les circuits classiques sans aucune indication pour les consommateurs”.

Sans parler des poils de barbe du sacrificateur qui pourraient étouffer les consommateurs. Paranoïa quand tu nous tiens…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces personnalités françaises qui donnent des boutons aux Français !

Egypte : les Frères musulmans protégeront les églises lors du Noël copte