in

La révolution tunisienne commémorée le 17 décembre, entre festivités et urgences sociales

La révolution tunisienne de 2010-2011 sera désormais commémorée le 17 décembre, plutôt que le 14 janvier, date de la chute de Zine el-Abidine Ben Ali. Une décision symbolique qui ravit les uns, et s’avère inutile pour les autres qui attendent surtout des avancées économiques et sociales.

Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Une réfugiée somalienne en Norvège remporte une victoire majeure contre l’adoption forcée

De plus en plus de prénoms musulmans, vraiment ?