in

La Prix Nobel de la Paix, Malala Yousafzai fait un don de 50 000 dollars à Gaza

Depuis le Royaume-Uni où elle vit désormais, gérant sa propre fondation pour subventionner des ONG dans un certain nombre de pays, dont sa terre natale le Pakistan, Malala Yousafzai, 17 ans, la plus jeune récipiendaire du Prix Nobel de la Paix qu’elle partagera, le 10 décembre prochain, à Oslo, avec le colauréat Kailash Satyarthi, s’apprête à faire un don substantiel de 50 000 dollars à la bande de Gaza ravagée par la folie criminelle israélienne, afin que les petits Gazaouis puissent retourner sur les bancs de l’école.

Dans l’immense paysage de désolation qu’est devenue l’enclave palestinienne, la désormais mondialement célèbre militante pakistanaise en faveur de l’éducation et de la tolérance, rescapée des balles des talibans,  qui a réussi un doublé historique en se voyant également décerner le prix prestigieux des Enfants du monde, ne pouvait que choisir d’apporter sa pierre à une cause chère à son cœur : la reconstruction de près de 65 écoles dévastées de la plus grande prison à ciel ouvert du monde.

Ce geste d'une belle grandeur d'âme s'est imposé à elle comme un devoir impérieux et c'est tout naturellement la dotation de son deuxième prix qui lui a été remis mercredi, en Suède, qu’elle reversera intégralement à Gaza, via l'UNRWA, l'agence onusienne pour l'aide aux réfugiés palestiniens. "Cet argent va être consacré dans sa totalité à la reconstruction d'écoles pour les enfants à Gaza, je pense que cela va assurément aider ces enfants à poursuivre leur scolarité, à obtenir un enseignement de qualité", a -t-elle déclaré lors d'une conférence de presse à l'occasion de la remise du prix des Enfants du monde.

"Nous savons déjà à quel point les enfants ont souffert des conflits et de la guerre à Gaza, ces enfants ont besoin de notre soutien maintenant, parce qu'ils vivent des situations difficiles", a ajouté la plus jeune nobelisée de l’histoire que le monde entier célèbre comme un symbole à plus d’un titre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays-Bas : une recrudescence d’attaques islamophobes vise les mosquées

BHL indésirable en Tunisie (vidéo)