in

La peur de dessiner le Prophète (saws) tournée en dérision par un show américain

L'émission américaine "Saturday Night Live" a fait parler d’elle dans les chaumières le week-end dernier, et mis en ébullition les réseaux sociaux, où sa parodie de jeu télévisé portant sur la liberté d’expression a déclenché des applaudissements nourris de nombre de téléspectateurs et d’internautes.

Il faut dire que la peur de dessiner le prophète Muhammad (saws) qui se lisait sur le visage des comédiens, parmi lesquels figurait l’actrice  Reese Witherspoon, glissés dans la peau de candidats participant à un concours de croquis « Perfect Image » et ayant le trouillomètre à zéro au moment de représenter le grand homme de l’islam, était un sujet en or pour battre des records d’audience, et provoquer une hilarité générale derrière laquelle le ressentiment anti-musulmans était prégnant, se faisant même très grinçant.

Quelques jours après le concours de caricatures, hautement inflammable et offensant, organisé au Texas par l’ultra-sioniste Pamela Geller, et qui a donné lieu à une attaque par deux hommes armés, ce sketch voulait, par le biais de l’humour, "soulever l'importante question de la liberté d'expression et de la peur de certains Américains de dessiner le Prophète Mohamed", comme l’a souligné Dean Obeidallah, un comédien américain et ancien membre de "Saturday Night Live", sur le site Daily Beast.

Reste à savoir ce qu’il restera dans les esprits de cette parodie à double tranchant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une première en Turquie : le Coran publié en arménien

Aux Emirats, on dit aussi « Madame la ministre »