in

La mairie de Barcelone bâtit un plan d’attaque contre l’islamophobie

Si l’édification d’une grande mosquée n’est pas inscrite à l’ordre du jour de la Ville de Barcelone, en revanche, l’élaboration d’un plan contre l’islamophobie, précurseur en la matière, figure tout en haut de ses priorités.

Résolue à faire la chasse aux préjugés qui empoisonnent le vivre-ensemble et aux discriminations qui mettent à mal la cohésion sociale, la maire de la cité phare de la Catalogne, Ada Colau, vient de dévoiler, non sans fierté, son plan d’attaque pour éradiquer le racisme anti-musulmans sur ses terres, faisant la part belle à la tolérance zéro envers la moindre manifestation de haine.

Se félicitant d’être à l’origine du « premier plan d’Etat » qui inaugure une nouvelle ère dans la lutte contre l’islamophobie en Espagne, fort de ses 28 mesures clés, dont 21 sont de nature préventive, le premier magistrat de la cité a précisé qu’il sera précédé d’une grande campagne de sensibilisation dans les écoles, auprès des habitants, de la communauté musulmane et des agents municipaux.

A Barcelone, plus personne n’ignorera que l’islamophobie, son chapelet de stéréotypes, d’amalgames, d’injures, d’humiliations ordinaires et d’actes odieux seront désormais traités sans indulgence et punis comme il se doit. 

Ainsi, les mots méprisants et outrageants, les rhétoriques calomnieuses et électrisantes qui contribuent à banaliser le sentiment anti-musulmans dans l’opinion, tout en armant le bras d’individus les plus aveuglés par leur aversion pour l’islam, seront passibles de sanctions « de façon administrative, quand il ne s’agit pas d’un délit », comme l’a indiqué Jaume Asens, l’adjoint au maire, en précisant que ce grand plan municipal pourrait entrer en vigueur d’ici à un an.

Paradoxalement, Barcelone, l’une des seules métropoles européennes à ne pas s’être dotée d’une grande mosquée, s’enorgueillit d'être la première à avoir bâti un véritable plan d’attaque pour juguler le fléau de l’islamophobie, que ses autorités espèrent imparable. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ombres chinoises sur l’investiture de Donald Trump

La présence d’un célèbre télévangéliste à la cérémonie d’investiture de Trump contestée par les musulmans américains